F1 - Alfa Romeo - Kimi Räikkönen : « J'ai eu une belle carrière en F1 »

·2 min de lecture

Jeudi, au lendemain de l'annonce de son départ de la F1 à la fin de la saison, Kimi Räikkönen a évoqué devant les médias les raisons de sa décision et tiré un premier bilan de ses presque 19 saisons. Kimi Räikkönen, au sujet de sa retraite en F1 en fin de saison : « J'ai eu une belle carrière, je suis heureux de ce que j'ai réussi à accomplir en F1. Évidemment, quand vous êtes pilote, vous voulez gagner, mais ce n'est pas facile de gagner. Je voulais être champion et j'ai réussi à le devenir une fois, avec Ferrari qui plus est (en 2007). Je suis d'autant plus heureux que ça ait eu lieu avec eux. Pour le reste, je m'en moque. J'ai pris du plaisir et j'ai géré ma carrière comme je l'entendais. Je ne voudrais pas changer une seule chose que j'ai faite, une seule décision que j'ai prise, parce que cela voudrait peut-être dire que je ne serais pas devant vous aujourd'hui. Je ne suis vraiment pas à plaindre. lire aussi Räikkönen, adieux givrés « Je n'ai pas encore pensé à mon avenir » Je n'ai aucun plan pour le futur, et je ne veux pas avoir de programme, de calendrier. Depuis que je suis en F1, cela a toujours été le cas, et je n'ai plus envie de ça. C'est une des principales raisons pour lesquelles j'ai envie d'arrêter la F1. Je ne veux plus que la vie de ma famille (il a deux enfants) soit dictée par où aura lieu la prochaine course, ou les prochains essais, ou le prochain vol. Je ne suis pas pressé, et je n'ai pas encore pensé à mon avenir. Je suis pilote depuis un moment, et il y aura sans doute des opportunités, mais pour le moment je ne veux pas y penser. Est-ce que la course va me manquer ? Sincèrement, je ne sais pas. Je fais ça depuis tellement longtemps... » lire aussi Retour vers le futur à Zandvoort

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles