F1 - Alpine - Marcin Budkowski n'est plus le directeur exécutif d'Alpine

·1 min de lecture

Alpine a annoncé jeudi que le Polonais Marcin Budkowski quittait ses fonctions de directeur exécutif de l'écurie de F1. Laurent Rossi, le PDG, assurera l'intérim en attendant l'arrivée de son remplaçant. C'est par un communiqué lapidaire qu'Alpine a annoncé jeudi la fin de sa collaboration avec son directeur exécutif Marcin Budkowski. Le Polonais, ingénieur de formation (il est diplômé de Polytechnique Paris et de Supaero) avait rejoint Renault, devenue Alpine la saison dernière, en avril 2018 après avoir passé plusieurs années au sein de la FIA, notamment comme directeur technique à partir de 2017. C'est sous son management que l'écurie française a enchaîné deux saisons encourageantes en 2020 et 2021, conclues à la 5e place du Championnat, avec cinq podiums et en point d'orgue la victoire d'Esteban Ocon en Hongrie en août dernier. « Je tiens à remercier Marcin Budkowski pour son engagement et sa contribution aux résultats de l'équipe durant ces 4 dernières années, a écrit Laurent Rossi, le PDG d'Alpine. L'équipe est entièrement concentrée sur la préparation de la voiture pour la première course à Bahreïn et sur l'amélioration de la performance. » C'est d'ailleurs Rossi qui va occuper les fonctions de Budkowski, qui « assurera temporairement le management de l'équipe afin de permettre à chacun de se concentrer sur la préparation de la saison prochaine », précise le communiqué. Otmar Szafnauer le mieux placé pour le remplacer ? Une décision qui peut paraître étonnante puisque Davide Brivio, le directeur de la compétition, ex de Suzuki en MotoGP, est toujours en poste. « J'ai pris plaisir à faire partie de l'équipe dirigeante de Renault puis Alpine F1 Team et à travailler avec des personnes aussi talentueuses et investies, a pour sa part déclaré Budkowski. Je vais suivre avec attention les progrès de l'équipe lors des prochaines saisons. » Pour remplacer le Polonais, les regards se tournent évidemment vers Otmar Szafnauer, qui a lui quitté Aston Martin la semaine dernière. L'Américain est pressenti depuis plusieurs semaines pour prendre les commandes de l'écurie française. La porte est désormais ouverte. lire aussi Qui sont les nouvelles têtes aux commandes d'Alpine ?

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles