F1 : Après l’énorme polémique, Russell monte au créneau et avertit la FIA

Parti en deuxième position, George Russell a bouclé ce Grand Prix à la troisième marche du podium. Un résultat satisfaisant pour le pilote anglais vu les circonstances. Interrogé sur l’issue de cet épisode, le coéquipier de Lewis Hamilton regrette les conditions mais est conscient qu’il est impossible de prolonger la course.

Malgré toutes les pénalités qui ont été infligées, George Russell a pu démarrer le Grand Prix de Monza en deuxième position. Parti juste derrière Charles Leclerc, le pilote Mercedes a failli lui griller la priorité dès le départ. Finalement, le Monégasque s’est très bien défendu et a contraint Russell à couper la route, une petite erreur sans conséquence. Derrière, George Russell espérait se battre pour la victoire mais la Red Bull de Max Verstappen était, une fois de plus, trop forte.

« Cette Red Bull est presque imbattable »

« Nous devons être réalistes, cette Red Bull est presque imbattable. Il va falloir faire de véritables efforts pour battre cette voiture. En termes de performances, ils sont complètement en avance sur tout le monde », regrette Lewis Hamilton, le coéquipier de George Russell. Au-delà du nouveau succès de Max Verstappen, ce qui a marqué ce Grand Prix de Monza, c’est l’arrivée sous safety car. Très contestée, la FIA a fini par réagir suite à cette décision controversée. « Si tous les efforts ont été faits pour évacuer la voiture #3 rapidement et reprendre la course, la situation a évolué et les commissaires n'ont pas pu mettre la voiture…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com