F1 : Après la polémique, Mercedes prend position

Si Red bull a une nouvelle fois montré sa supériorité le week-end dernier à Monza, la fin de la course fait beaucoup parler. Nombreuses sont les personnes à avoir regretté la manière dont s’est terminé le Grand Prix d’Italie, derrière la voiture de sécurité. Pour Toto Wolff, les commissaires de course n’ont fait que respecter le règlement et il faut modifier ce dernier si l’on veut une issue différente.

Max Verstappen a encore fait des siennes. Le Néerlandais a enchaîné une cinquième victoire consécutive dimanche à Monza et prend un peu plus le large au classement des pilotes. Une course au titre dont semble s’être retiré depuis longtemps Mercedes. L’écurie allemande reste tout de même au contact de Ferrari au classement des constructeurs et compte 35 points de retard sur la Scuderia. Lors du Grand Prix d’Italie, George Russell a terminé sur le podium, troisième, tandis que Lewis Hamilton est parvenu à décrocher une cinquième place, après être parti de la 19e position sur la grille de départ.

« Il y a des règles, et elles sont écrites »

Le Britannique d’ailleurs pu assister à un événement similaire à celui du Grand Prix d’Abu Dhabi en fin de saison dernière, qui avait permis à Max Verstappen d’être sacré champion du monde. Sauf que cette fois-ci, la course s’est terminée derrière la voiture de sécurité, une décision que…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com