F1 : Après le sacre de Verstappen, Leclerc lâche ses vérités

Si Max Verstappen a décroché son deuxième titre de champion du monde cette saison, Charles Leclerc a longtemps cru pouvoir concurrencer le Néerlandais jusqu’au bout. Mais après des bons débuts, le Monégasque a été victime de ses propres erreurs, ainsi que celles de son équipe. Quand bien même, ce n’est qu’à partir du Grand Prix de Belgique que ses espoirs de titre se sont envolés dans son esprit.

Au début de cette saison de Formule 1, de nombreuses personnes pensaient que Charles Leclerc et Ferrari allaient pouvoir concurrencer Max Verstappen et Red Bull pour le titre de champion du monde. Avec 46 points d’avance sur le Néerlandais après trois Grand Prix, le Monégasque était bien parti pour. Mais par la suite, Max Verstappen est monté en puissance, alors que dans le même temps les erreurs se sont succédé dans les rangs de la Scuderia.

« Pour moi c'était à Spa »

Dans l’esprit de Charles Leclerc, ce n’est qu’après le Grand Prix de Belgique que ses espoirs se sont envolés : « Beaucoup de gens pensent que [le moment où j'ai compris que le titre serait inatteignable] a été le Grand Prix de France, mais pour moi c'était à Spa. Pendant la pause estivale, je croyais que nous avions encore la possibilité de rester dans la course jusqu'à la fin. Puis le Grand Prix de Belgique est arrivé et c'était le premier week-end de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com