F1 : Avant le GP d'Azerbaïdjan, Lewis Hamilton lâche de gros indices sur sa retraite

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Auteur d’une saison compliqué avec Mercedes, Lewis Hamilton s’est confié sur son avenir. Pour le moment, le pilote britannique semble vouloir poursuivre sa carrière malgré les difficultés rencontrées au volant de sa Mercedes cette saison. À 34 ans, le joueur évoque le futur qui l’attend après la Formule 1, alors que des rumeurs de retraite ont récemment circulé…

Rien ne va plus chez Mercedes ! Depuis la nouvelle réglementation de la Formule 1 entrée en vigueur cette année, l’écurie allemande n’arrive pas à décrocher de bons résultats. Considérée comme la meilleure écurie durant huit saisons consécutives et récompensées par autant de titres de champion du Monde des constructeurs entre 2014 et 2021, Mercedes n’est plus que l’ombre d’elle-même. Si l’écurie allemande et Lewis Hamilton ont longuement dominé le circuit, les Ferrari et les Red Bull se positionnent loin devant cette année. Vendredi, Lewis Hamilton a confirmé cette mauvaise passe au cours de la première journée du Grand Prix d’Azerbaïdjan. En effet, le Britannique s’est retrouvé à la sixième place des essais libres 1, puis à la douzième position des essais libres 2. Des prestations décevantes venant du septuple champion du Monde. À 37 ans, les rumeurs concernant une retraite proche ne cessent de circuler. Dans une interview accordée à L’Equipe, Lewis Hamilton s’est confié sur ce sujet. Tout d'abord, la question de savoir si le pilote avait partagé des informations avec d'autres sportifs a été posée : « Non. Avec Serena…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles