F1 : Le clan Verstappen l'attaque, Hamilton répond avant Silverstone

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

A quelques jours du Grand Prix de Silverstone sur ses terres, Lewis Hamilton a découvert l'enregistrement d'une déclaration de Nelson Piquet datant d'il y a plus d'un an. Triple champion du monde, et accessoirement beau-père de Max Verstappen, l'ancien pilote de F1 a tenu des propos racistes pour qualifier le Britannique qui n'a pas manqué de répondre de manière très ferme.

C'est un nouveau scandale raciste qui frappe le monde du sport. Engagé dans la lutte contre ce fléau, Lewis Hamilton en malheureusement été la victime. En effet, CNN Brasil a diffusé des propos de Neslon Piquet qui datent du précédant Grand Prix de Silverstone. Invité à commenter l'accrochage entre le pilote Mercedes et Max Verstappen dès le premier tour, qui avait contraint la Red Bull à l'abandon, le triple champion du monde a eu des mots inqualifiables envers Lewis Hamilton, utilisant le terme « neguinho » pour parler du septuple champion du monde de F1. « Le petit nègre (Lewis Hamilton) a mis sa voiture et l'a laissée parce qu'il n'y avait aucun moyen pour lui de dépasser deux voitures dans ce virage. Il l'a fait comme un salaud. Il a de la chance, seul l'autre (Verstappen) a été foutu », aurait ainsi lancé Neslon Piquet qui est également le beau-père de Max Verstappen, est en couple avec Kelly Piquet. Des propos scandaleux qui ont fait réagir Lewis Hamilton.

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles