F1 - Clash Hamilton Verstappen : Après avoir claqué la porte, il sort du silence

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Evincé de son poste de directeur de course à l'issue du dernier Grand Prix de la saison 2021 de Formule 1 à Abu Dhabi au mois de décembre dernier, Michael Masi s'est exprimé publiquement pour la toute première fois depuis la controverse autour de cette course, où un manquement au règlement de sa part avait fait basculer le championnat du Monde.

Tous les fans et observateurs de Formule 1 ont encore en tête le 12 décembre dernier, date du Grand Prix d'Abu Dhabi, dernière épreuve de la saison 2021, épilogue de la bataille pour le titre mondial entre Max Verstappen (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes). Alors qu'il ne restait qu'un seul tour de course, et que le Britannique était devant le Néerlandais, l'ensemble des pilotes étaient regroupés derrière la voiture de sécurité, après un crash de Nicholas Latifi (Williams). Alors que la fin de la course aurait dû se terminer avec cette voiture de sécurité, le directeur de course Michael Masi décide de bousculer les règles et de la faire rentrer avant le dernier tour. Une décision non conforme au règlement, et qui fut un tournant dans l'obtention du titre mondial. Lewis Hamilton fut ainsi privé d'un huitième titre de champion du Monde, puisque c'est Max Verstappen qui a été sacré pour la toute première fois.

Masi se livre pour la première fois

Cette décision très controversée et qui n'a cessé de faire polémique…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles