F1 - Coronavirus - Coronavirus : des doutes autour du Grand Prix des États-Unis

L'Equipe.fr
L’Equipe

Le GP des États-Unis, toujours prévu le 25 octobre, pourrait bien ne pas avoir lieu à cause des mesures prises par le Texas pour lutter contre le coronavirus. Le GP des États-Unis, qui doit se dérouler le 25 octobre sur le Circuit des Amériques à Austin, pourra-t-il avoir lieu ? La tendance est plutôt négative, alors que la situation sanitaire au Texas est difficile et des mesures assez restrictives ont été prises par les autorités locales. Dans un quotidien texan, l'Austin American-Statesman, le directeur de la santé publique d'Austin Mark Escott ne s'est pas montré très rassurant : « Les grands événements sont la première chose que nous avons stoppée et seront la dernière que nous relancerons, en raison du risque d'exposer les gens les uns aux autres, en particulier les personnes d'un même foyer. Nous travaillons sur un plan pour aider à prévoir ce qui serait faisable, mais d'ici la fin du mois de décembre, il nous est difficile de dire si nous pourrons suffisamment atténuer les risques pour organiser à nouveau de grands événements, en particulier ceux qui accueillent plus de 2 500 spectateurs. » La Formule 1 envisage d'organiser des Grands Prix sur des circuits non inscrits au calendrier 2020 Si la possibilité d'organiser un GP à huis clos reste envisageable d'un point de vue sanitaire, elle l'est beaucoup moins d'un point de vue financier. La course est en effet financée en partie par l'État du Texas, qui se base sur les retombées économiques pour la ville d'Austin. Sans spectateur, il y a peu de chances que l'État accepte de payer sa participation.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi