F1 - Coronavirus - Coronavirus : le Grand Prix de Singapour ne se déroulera pas à huis clos

L'Equipe.fr
L’Equipe

Les organisateurs du Grand Prix de Singapour, qui est programmé au mois de septembre prochain, ont exclu l'idée de disputer la course à huis clos. Les organisateurs du Grand Prix de Singapour ont déclaré samedi au Straits Times, un quotidien de la cité-Etat, que leur course, prévue le 20 septembre prochain, ne pouvait pas se dérouler à huis clos. De quoi laisser planer le doute sur la tenue de ce GP, le 16e du calendrier publié avant que la pandémie de coronavirus ne survienne et ne bouleverse toute l'organisation du sport mondial. La Formule 1 a pour le moment décidé de faire débuter le Championnat 2020 au mois de juillet, avec des courses en Autriche et en Grande-Bretagne, qui seront disputées à huis clos. Pour l'instant, trois Grand Prix ont été annulés (Australie, France, Monaco) et sept autres sont reportés (Azerbaïdjan, Bahreïn, Canada, Chine, Espagne, Pays-Bas, Vietnam). Les organisateurs du Grand Prix de Singapour ont toutefois précisé qu'ils maintenaient le dialogue avec la Formule 1. « La priorité absolue reste le bien-être et la sécurité de nos fans, de nos bénévoles et de tous les Singapouriens », a déclaré un porte-parole. L'année dernière, lors du week-end consacré au GP, il y avait eu 268 000 spectateurs, dont 40 % d'étrangers. Singapour a enregistré 27 000 cas de coronavirus jusqu'à présent, soit le taux d'infection par habitant le plus élevé d'Asie. La cité-Etat est sous confinement au moins jusqu'au 1er juin. L'actualité de la F1

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi