F1 : Le coup de gueule de Lewis Hamilton sur le racisme

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après un début de saison compliqué, ça va mieux pour Mercedes et Lewis Hamilton. Avec sa deuxième place lors du Grand Prix de France dimanche, le Britannique reste sur une série de quatre podiums d’affilée. Il s’est exprimé au micro de Canal + sur ses ambitions, mais également sur le racisme présent en Formule 1 et a invité les autres pilotes à prendre position.

« C’est un super résultat pour l’équipe, surtout quand on considère à quel point nous avons été loin de ces gars tout au long du week-end. Mais la fiabilité est probablement notre plus grande force cette saison, donc mes félicitations à toute l’équipe, sans elle ce double podium n’aurait jamais été possible aujourd’hui. » Lewis Hamilton n’a pas caché sa joie d’enchaîner un quatrième podium consécutif dimanche, à l’issue du Grand Prix de France. Avec la troisième place de George Russell, Mercedes réalise un doublé important qui relance l’écurie au classement constructeur.

Lewis Hamilton et les propos de Nelson Piquet

Au-delà de l’aspect sportif, tout n’a pas été rose pour Hamilton cette saison. Ces dernières semaines, des déclarations de Nelson Piquet datant de l’année dernière ont refait surface. Dans une interview, l’ancien triple champion du Monde de Formule 1 avait déclaré : « le petit nègre (Lewis Hamilton) a mis sa voiture et l'a laissée parce qu'il n'y avait aucun moyen pour lui de dépasser deux voitures dans ce virage. Il l'a fait comme un salaud. Il a de la chance, seul l'autre (Verstappen) a été foutu. »

« Ces mentalités…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles