La F1 défend sa volonté de maintenir les GP malgré le coronavirus

Fabien Gaillard
motorsport.com

La saison 2020 doit démarrer la semaine prochaine à Melbourne alors que l'épidémie de coronavirus prend de plus en plus d'ampleur dans le monde, en Asie et en Europe notamment. Les responsables de la discipline ont indiqué que tout était en place pour que les trois courses du début de saison (Melbourne, Bahreïn et Vietnam) se tiennent. Ross Brawn a ainsi expliqué que la F1 était en contact avec les autorités de santé de tous ces États pour s'assurer que la discipline réduise les risques.

Lire aussi :

Officiel : l'E-Prix de Rome est reporté à cause du coronavirus

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

"C'est difficile pour l'instant, et nous faisons tous face au défi du coronavirus", a déclaré le manager sportif de la Formule 1 lors d'un événement lié à un accord avec 188Bet. "Je pense que la clé est d'essayer de maintenir le championnat de la façon la plus sûre possible. Nous ne pouvons pas prendre de risques inutiles, mais nous ne pouvons pas tout annuler complètement. Je veux dire : si toute l'économie s'arrêtait totalement, ça aurait un impact bien plus grave que le coronavirus. Mais le coronavirus est une menace très sérieuse, donc nous devons prendre des mesures nécessaires."

Brawn affirme que la F1 évalue en permanence les précautions à mettre en place et prend conseil auprès des gouvernements impliqués. "Pour chaque pays, nous travaillons avec les autorités locales afin de prendre les mesures appropriées. Toutes les écuries, par exemple, ont réduit le nombre de personnes qui voyagent. Nous prenons donc toutes les précautions raisonnables possibles et nous devons suivre les conseils des autorités sanitaires. Pour l'instant, les trois premières courses vont se dérouler. Mais la situation évolue de jour en jour. Nous devons donc réagir et nous devons le faire en conséquence."

Lire aussi :

Le MotoGP n'exclut pas les Grands Prix à huis clos

L'Australie a imposé ces derniers jours des mesures plus strictes aux voyageurs en provenance d'Italie, alors que Bahreïn a mis en place des procédures pour que le personnel F1 évite les restrictions liées au COVID-19. Brawn a confiance dans le fait que le championnat travaille avec les meilleures personnes pour pouvoir garantir le déplacement du paddock en dépit des problèmes logistiques liés à l'épidémie.

"Il y a des tonnes d'équipement qui voyagent. Quand nous avons reporté le Grand Prix de Chine, par exemple, la raison pour laquelle nous avons dû prendre la décision à ce moment-là est que l'équipement allait être envoyé en Chine et ne pouvait être immobilisé en haute mer. Donc nous avons dû prendre la décision de reporter la course. Mais nous avons une super équipe. Et ils font ça depuis très longtemps. Ils savent comment gérer cela. Ils connaissent tous les problèmes et tous les défis, et tout le monde a réagi de façon fantastique, pour essayer de faire en sorte que nous puissions avoir toutes les courses.”

À lire aussi