F1 : Il défie ouvertement Verstappen pour le titre de champion du monde !

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Loin derrière Max Verstappen au classement des pilotes, Sergio Perez, coéquipier du Néerlandais chez Red Bull, garde le même objectif : devenir champion du monde. A 32 ans, le Mexicain pense qu’il peut battre tout le monde en Formule 1 et est persuadé qu’il a tout pour décrocher un sacre mondial.

Avec sa victoire au Grand Prix de Hongrie, Max Verstappen semble avoir définitivement plié la course au titre de champion du monde. Vu les erreurs à répétition de Ferrari et le début de saison très difficile de Mercedes, Red Bull a eu un boulevard. Sans se faire prier, Max Verstappen a saisi l’occasion. S’il a dû attendre le dernier tour de l’ultime course pour s’adjuger son premier titre de champion du monde en décembre 2021, Verstappen ne devrait pas attendre aussi longtemps cette saison. Mais pour le prochain exercice, la pression est déjà sur ses épaules.

« Je peux battre n’importe qui en Formule 1 »

Si Charles Leclerc, Lewis Hamilton ou encore Carlos Sainz apparaissent comme des candidats sérieux au titre, c’est également le cas de Sergio Perez, le coéquipier de Max Verstappen chez Red Bull. « Si tout va bien et que je pilote parfaitement, je peux battre n’importe qui en Formule 1. Max aussi, je l’ai montré plusieurs fois cette saison. Malheureusement, ce n’est pas facile de le faire tout le temps. Max a une qualité incroyable, il est extrêmement cool pour son âge et a un très bon feeling avec la voiture. C’est pourquoi la question n’est pas de savoir si je peux le battre sur un week-end,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles