F1 - La F1 vers un accord sur la réduction des coûts

L'Equipe.fr
L’Equipe

En 2021, les écuries devraient voir leurs budgets limités à 133 millions d'euros. Ross Brawn, le directeur sportif de la discipline, annonce un accord prochain. Le plafond des dépenses en F1 devrait être fixé en 2021 à 145 millions de dollars (soit 133 M€) et la volonté de voir une nouvelle réduction portée à 130 millions de dollars (119 M€) en 2022 reste envisagée. On est loin des 100 millions de dollars (92 M€) réclamés par McLaren, mais cela constitue une avancée notable pour les équipes, hors top trois (Mercedes, Ferrari, Red Bull). À l'issue d'une réunion entre la FIA et les organisateurs de la F1, Ross Brawn, le directeur sportif, a indiqué que « les détails seront expliqués aux écuries dans les jours prochains. Nous sommes dans l'ultime ligne droite. L'objectif était d'avoir un peloton plus compétitif et au vu de la situation actuelle, la viabilité économique de la Formule 1 est une priorité ». Et Brawn d'appuyer sa démonstration : « Nous devons réduire les coûts. Nous étions à 175 millions de dollars (160 M€) et compte tenu de la crise, nous allons maintenant commencer à 145 millions (133 M€). Nous travaillons actuellement sur l'idée d'aller encore plus loin dans la baisse des coûts. » D'autre part, le patron sportif de la discipline a rappelé que la redistribution des prix en F1 allait se faire de manière plus équitable sans donner de chiffres. « Nous réduisons la quantité d'argent qui pourra être dépensée en F1 et dans le même temps, nous améliorons la distribution des primes en la rendant plus équitables entre les équipes. Ainsi, une bonne équipe de milieu de grille devrait pouvoir signer des podiums, peut-être gagner. Si nous y parvenons, alors nous aurons un avenir viable. » Et de conclure : « Plus on dépense, plus on va vite. Nous devons niveler cette pente et créer une situation où l'argent n'est pas le seul critère de compétitivité. » Gérard Saillant : « La F1 pourrait être la première manifestation sportive internationale à repartir »

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi