F1 : Fernando Alonso quitte Alpine, une catastrophe est inévitable ?

Dès ce mardi, Fernando Alonso pourra tester sa nouvelle monoplace en vue de 2023. Et pour cause, l'Espagnol quitte Alpine seulement deux ans après son retour afin de s'engager avec Aston Martin. Un choix qui pose question compte tenu de la saison réalisée par Sebastian Vettel et Lance Stroll. Mais ce n'est pas la première fois que les décisions du natif d'Oviedo sont commentées. Le 10 Sport vous propose de revenir sur les changements d'écuries de Fernando Alonso depuis l'obtention de ses deux titres mondiaux avec Renault en 2005 et 2006.

2007 : L'arrivée chez McLaren avec Hamilton

Double champion du monde en titre, Fernando Alonso est clairement le pilote en vogue amené à prendre la succession de Michael Schumacher qu'il vient de dominer à deux reprises. L'Espagnol choisit pourtant de quitter Renault afin de s'engager avec McLaren qui change tout. Sur le papier, l'écurie britannique possède l'une des meilleures monoplaces du plateau et voir Alonso rejoindre une équipe légendaire n'a rien de choquant. Mais le timing va s'avérer désastreux. Et pour cause, c'est en cette même année 2007 que McLaren décide de lancer dans le grand bain un certain Lewis Hamilton. Couvé par Ron Dennis, le Britannique n'a rien d'un rookie habituel et va livrer une bataille incroyable au double champion du monde au sein d'une écurie qui le prépare à la F1 depuis des années. Résultat, après de nombreux sales coups entre les deux pilotes, c'est Kimi Räikkonën qui va en profiter pour obtenir son premier et…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com