F1 : Fernando Alonso a une vision pour le GP du Canada

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arrivé à la septième place du Grand Prix d’Azerbaïdjan dimanche dernier, Fernando Alonso n’a pas caché sa satisfaction quant aux performances de son Alpine. Le pilote espagnol a tenu à souligner la puissance de son moteur Renault, tout en prédisant son résultat lors de la prochaine course au Canada.

Le Grand Prix d’Azerbaïdjan a sans aucun doute dû rassurer Fernando Alonso par rapport au niveau de performance de son écurie Alpine par rapport au reste du plateau. Il faut dire que le début de saison a été loin d’être idéal pour le double champion du monde. S’il a marqué des points en terminant neuvième de la première course de la saison à Bahreïn, l’espagnol a ensuite connu une traversée du désert : aucun point marqué lors des quatre Grands Prix suivants (Arabie Saoudite, Australie, Emilie-Romagne et Miami). Mais il a tout de même réussi à sortir la tête de l’eau en entrant dans le top 10 lors des trois derniers dimanches de course, dont une septième place sur le circuit urbain de Bakou, dernière épreuve en date. Un circuit composé de plusieurs très longues lignes droites (dont la plus longue de tout le championnat, 2,2 km), qui correspond parfaitement à son Alpine. L’écurie française – c’est un secret de polichinelle – concentre beaucoup de ses efforts sur la performance de son moteur Renault. Le travail de l’usine a donc porté ses fruits avec six nouveaux points glanés par « Nando »

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles