F1 : Ferrari, Leclerc… Les incroyables révélations de Vettel sur sa retraite

Alors qu’il prendra sa retraite à l’issue de cette saison, Sebastian Vettel n’a plus que deux Grand Prix à disputer en Formule 1. Mais il aurait pu décider de mettre un terme à sa carrière bien plus tôt, en 2019 lorsqu’il était encore chez Ferrari. Face à la montée en puissance de Charles Leclerc et les difficultés de la Scuderia à concurrencer Mercedes, le pilote allemand y a songé.

Au terme de cette saison, une légende de la Formule 1 va mettre un terme à sa carrière. Après 15 ans à évoluer au plus haut niveau, Sebastian Vettel disputera sa dernière course lors du Grand Prix d’Abu Dhabi, prévu le week-end du 20 novembre prochain. Quadruple champion du monde avec Red Bull (2010, 2011, 2012, 2013), l’Allemand n’aura pas réussi à être sacré avec une autre écurie. Il aurait même pu arrêter il y a trois ans, alors qu’il évoluait chez Ferrari.

« Cela a fait naître des doutes »

« Leclerc n’était pas accablé par les déceptions. Il prenait le volant et appuyait sur l’accélérateur. Il avait moins de poids sur les épaules. Il pilotait comme je le faisais durant mes premières années en Formule 1 », a-t-il confié à Der Spiegel, dans des propos relayés par Nextgen-Auto. Une montée en puissance du Monégasque, associée aux difficultés de la Scuderia à concurrencer Mercedes qui lui ont fait se poser des questions sur son avenir : « Cela…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com