La F1 fixe une date de début de saison, 15 à 18 GP espérés

Basile Davoine
motorsport.com

Suite aux deux annonces de la matinée, à savoir l'annulation du Grand Prix de France et le huis clos pour celui de Grande-Bretagne, Chase Carey a fait le point sur l'évolution de la situation concernant le calendrier 2020. Le PDG de la Formule 1 réitère la volonté d'organiser entre 15 et 18 Grands Prix cette année malgré les nombreux reports ou annulations qui ont déjà affecté les dix premières épreuves en raison de la pandémie de COVID-19. 

Lire aussi :

Le Grand Prix de France F1 est annulé Le GP de Grande-Bretagne annonce le huis clos

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

La catégorie reine travaille toujours sur le calendrier alternatif dont les contours se précisent, et la confiance semble désormais installée malgré la situation fragile à l'échelle internationale. "Nous sommes désormais de plus en plus confiants quant à l'avancement de nos plans pour commencer la saison cet été", affirme ainsi Chase Carey, qui esquisse plus précisément le futur calendrier qui sera rendu public "dès que possible"

"Nous visons le début de la compétition en Europe en juillet, août et début septembre, avec le premier Grand Prix en Autriche le week-end du 3 au 5 juillet", explique-t-il sans toutefois faire mention de l'idée d'une double manche, déjà bien avancée selon d'autres sources."En septembre, octobre et novembre nous irions courir en Eurasie, Asie et Amérique, avant de terminer la saison dans le Golfe en décembre avec Bahreïn, avant la traditionnelle finale d'Abu Dhabi, en ayant fait 15 à 18 Grands Prix."

Lire aussi :

Ezpeleta "optimiste" pour une saison de fin juillet à novembre

Chase Carey confirme que les premiers Grands Prix, a minima, seront disputés à huis clos. "Nous devons encore travailler sur de nombreuses questions comme les procédures pour les équipes et nos autres partenaires afin d'entrer et de travailler dans chaque pays", ajoute-t-il. "La santé et la sécurité de toutes les personnes impliquées continueront d'être la priorité, et nous n'avancerons que si nous sommes confiants quant au fait d'avoir des procédures fiables pour gérer à la fois les risques et les problèmes éventuels."

En dépit de cette confiance accrue, le patron de la F1 rappelle que "chacun d'entre nous est sujet aux incertitudes du virus", laissant la porte ouverte à des changements et adaptations en fonction de l'évolution de la situation. 

Australia
Australia

 Australie

12-15 mars

Bahrain
Bahrain

 Bahreïn

20-22 mars


Vietnam
Vietnam

 Vietnam

3-5 avril

China
China

 Chine

17-19 avril

Netherlands
Netherlands

 Pays-Bas

1-3 mai

Spain
Spain

 Espagne

8-10 mai

Monaco
Monaco

 Monaco

21-24 mai

Azerbaijan
Azerbaijan

 Azerbaïdjan

5-7 juin

Canada
Canada

 Canada

14 juin

France
France

 France

28 juin

Austria
Austria

 Autriche

5 juillet

United Kingdom
United Kingdom

 Grande-Bretagne

19 juillet

À lire aussi