F1 - GP de Bahreïn - Lewis Hamilton signe la 98e pole de sa carrière à Bahreïn

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Lewis Hamilton (Mercedes) a survolé les qualifications samedi à Bahreïn. Le champion du monde partira en pole dimanche, la 98e de sa carrière, devant son coéquipier Valtteri Bottas. lire aussi Le film de la séance Lewis Hamilton atteindra-t-il la barre des 100 poles cette saison ? Le Britannique, sacré pour la septième fois il y a deux semaines en Turquie, est en tout cas dans les temps pour y parvenir. Pas le moins du monde démotivé ou perturbé malgré le gain du titre mondial, le pilote Mercedes a battu à deux reprises le record de la piste samedi en qualifications pour dominer tous ses rivaux. A commencer par son coéquipier, Valtteri Bottas, assez proche de Hamilton, 28 centièmes à la fin de Q3, mais encore une fois battu. lire aussi Le classement des qualifications Dans la continuité de tout ce qu'il a produit cette saison, le Britannique n'a pas montré la moindre faille sur le circuit de Sakhir, pour s'offrir la 98e pole de sa carrière, sa dixième cette année. S'il réussit un bon départ dimanche, la course pourrait être assez ennuyeuse pour la victoire, et il faudra sans doute regarder derrière pour trouver du suspense. On pourra néanmoins compter sur Max Verstappen (Red Bull), troisième derrière le duo Mercedes, pour tenter de déstabiliser les flèches noires. Les Ferrari éliminées en Q2 Dans le coeur du peloton, il devrait en revanche y avoir de la bagarre, notamment concernant la lutte pour la troisième place du Championnat des constructeurs. Sergio Perez a certes réussi à placer sa Racing Point au 5e rang, mais son coéquipier Lance Stroll est beaucoup plus loin, 13e. Bonne performance d'équipe, à l'inverse, pour les Renault, avec Daniel Ricciardo 6e et Esteban Ocon 7e, les deux coéquipiers étant séparés par seulement deux millièmes (!). Chez McLaren, on fait un peu grise mine, puisque si Lando Norris est neuvième, Carlos Sainz, qui a connu un problème mécanique en Q2, se retrouvera 15e sur la grille. Quant aux Ferrari, bien loin de leur niveau de la saison dernière (elles étaient sur la première ligne), elles ne sont pas entrées en Q3 : Sebastian Vettel est 11e, Charles Leclerc 12e. Un mot sur les deux autres pilotes français. Pierre Gasly, moins à l'aise qu'en essais libres, a tout de même réussi à attraper la 8e place avec son AlphaTauri. Romain Grosjean est lui toujours abonné au fond de la grille avec sa Haas : 19e.