F1 - GP de Bahreïn - Sebastian Vettel présente ses excuses à Esteban Ocon après son sale week-end à Bahreïn

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Pénalisé le samedi pour ne pas avoir ralenti sous drapeau jaune, pénalisé le dimanche pour avoir heurté l'Alpine d'Esteban Ocon, Sebastian Vettel a plaidé coupable et a présenté ses excuses à son équipe et au pilote français. Sebastian Vettel a été rattrapé à deux reprises par la maréchaussée de la Formule 1. Pénalisé de trois points de pénalité sur son permis samedi, pour ne pas avoir ralenti sous drapeaux jaunes, le quadruple champion du monde allemand fut en outre contraint de partir dernier. À cela, il faut ajouter deux autres points en moins dimanche, pour avoir été jugé responsable d'une collision avec Esteban Ocon. Avec en guise de malus dix secondes de pénalité. L'Allemand, pour ses débuts avec Aston Martin, a joué une partition qui rappelle étrangement son ultime saison avec Ferrari, terminant 15e de la course, la tête en vrac. Il ne reste donc que 7 points sur 12 à l'Allemand. Et 22 GP à disputer. lire aussi Le carnet de notes du GP de Bahreïn Après avoir bousculé l'Alpine du Français, Vettel avait, micro ouvert, accusé le Français d'avoir changé de ligne, tout ça dans une lutte pour la 12e place au 45e des 56 du GP de Bahreïn. Après avoir visionné les images de l'incident, le quadruple champion du monde allait toutefois admettre que son jugement à chaud était erroné et qu'il était le seul responsable de l'accrochage. « Je pensais qu'Esteban allait rester sur sa ligne à droite, mais quand il a choisi de se déporter sur la gauche, j'ai bloqué mes freins et l'ai heurté. C'est certainement de ma faute. » Sebastian Vettel « Je continue d'apprendre avec ma nouvelle voiture et ma nouvelle écurie. Il y a encore pas mal de boulot devant moi » Et Vettel de présenter ses excuses pour son week-end chaotique : « Je suis évidemment désolé de cette accumulation de fautes. Pour être positif je me dis que je ne peux que faire mieux et progresser après ce résultat. Je continue d'apprendre avec ma nouvelle voiture et ma nouvelle écurie. Il y a encore pas mal de boulot devant moi. » voir aussi Le classement du Championnat du monde Esteban Ocon a de son côté confirmé que Vettel était venu en gentleman s'excuser pour sa faute de pilotage et qu'il ne lui en tenait pas plus rigueur que cela. « Ce sont des incidents de course. Ça arrive. Même si ça m'a coûté quelques positions. »

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

lire aussi Des champions du monde en demi-teinte à Bahreïn