F1 - GP de Bahreïn - Max Verstappen prend la première pole de l'année à Bahreïn

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Max Verstappen a dominé les qualifications du Grand Prix de Bahreïn, samedi, et s'est emparé de la première pole position de l'année. Il a devancé Lewis Hamilton et Valtteri Bottas. Pierre Gasly termine 5e. Non, une Mercedes ne partira pas en pole position du premier Grand Prix de la saison. La faute à un exceptionnel Max Verstappen. Le Néerlandais a signé un dernier tour exceptionnel pour être le seul à passer la barre de 1'29 avec un chrono de 1'28''997. lire aussi Le classement de la Q3 Au volant de sa Red Bull, il continue de dominer ce week-end à Bahreïn. Premier des trois séances d'essais libres, il n'a laissé personne le priver de sa première pole position sur le circuit de Sakhir et la première d'une Red Bull au Moyen-Orient depuis Sebastian Vettel en 2012. Pas même Lewis Hamilton. Le Britannique avait pourtant mis la pression en prenant la pole provisoire. Son chrono de 1'29''385 le place finalement à près de quatre dixièmes de la première place.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les essais de présaison avaient laissé planer le doute sur le niveau des Mercedes en ce début de saison. Ceux-ci se confirment au terme de cette première séance de qualifications. Valtteri Bottas (1'29''586) arrache tout de même la troisième place. Le Finlandais s'élancera aux côtés de Charles Leclerc, venu souffler la deuxième ligne à Pierre Gasly dans les derniers instants. lire aussi Le film des qualifications En difficulté face à Carlos Sainz depuis vendredi, le Monégasque a remis les pendules à l'heure au meilleur des moments. Son nouveau coéquipier n'a finalement pu faire mieux qu'une huitième place sur la grille de départ. Ocon et Vettel piégés en Q1 Seulement 16e et 18e, Esteban Ocon et Sebastian Vettel n'ont pas vécu la séance de qualifications qu'ils espéraient. Le Français, ambitieux avec Alpine, et l'Allemand, qui cherche à rebondir chez Aston Martin, ont dû ralentir dans leur dernière tentative à cause d'un drapeau jaune causé par Carlos Sainz. Le moteur de sa Ferrari s'est coupé et l'Espagnol s'est retrouvé à l'arrêt dans le deuxième secteur. Alors que Fernando Alonso a fini neuvième, les regrets doivent être grands pour le Normand. Avec une Haas toujours aussi difficile à gérer que la saison dernière, Mick Schumacher s'élancera de la 19e place juste devant son coéquipier Nikita Mazepin.