F1 - GP de Belgique : Verstappen, Ferrari... Le coup de pression de Leclerc

La Formule 1 reprend ses droits ce week-end à Spa-Francorchamps, à l’occasion du Grand Prix de Belgique, le 14e de la saison. Après un mois de pause, Charles Leclerc a pu recharger les batteries pour tenter de rattraper son retard sur Max Verstappen au classement. Malgré ses 80 points de retard, le pilote Ferrari y croit toujours.

Après un mois d’arrêt, la Formule 1 est de retour ce week-end à Spa-Francorchamps, pour le Grand Prix de Belgique. Un circuit qui a une saveur particulière pour Charles Leclerc, puisque c’est là-bas qu’il avait remporté la première victoire de sa carrière en Formule 1, il y a maintenant trois ans, en 2019. Avec 80 points de retard sur Max Verstappen, le Monégasque est distancé au classement des pilotes. Malgré tout, il croit encore à la possibilité de se battre pour le titre de champion du monde, alors qu’il reste neuf Grand Prix à disputer.

« Je crois toujours au championnat »

« Je crois toujours au championnat bien sûr, ce sera un défi très difficile, mais j'y croirai jusqu'au bout », a-t-il déclaré, des propos relayés par le site de la Formule 1. « Je pense que nous allons prendre les courses une par une en tant qu'équipe. Mais il est certain que nous devons essayer de maximiser chaque opportunité qui se présente à nous. » Cela passera par une victoire dès ce week-end sur le circuit de…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com