F1 - GP du Brésil - Des retards à l'allumage avant le Grand Prix du Brésil

·1 min de lecture

Organisé dimanche, dans la foulée du Grand Prix du Mexique, le Grand Prix du Brésil connaît des soucis de logistique avec des difficultés pour transporter le matériel jusqu'à Sao Paulo. Enchaîner des courses sur des continents différents peut causer quelques soucis. Certains des charters qu'affrète la Formule 1 pour transporter tout le matériel d'une course à l'autre en ont fait les frais lundi après le Grand Prix du Mexique. Mercredi après-midi, ils n'étaient toujours pas arrivés au Brésil, victimes d'un souci météo. Un timing guère idéal pour les mécaniciens des équipes qui, d'ordinaire, entament le montage des monoplaces justement le mercredi. Selon un porte-parole du promoteur, les derniers avions devraient se poser jeudi matin à Sao Paulo en provenance de Miami où ils sont depuis le début de la semaine, « sans que le programme du week-end n'en soit impacté ». Juste quelques nuits blanches à prévoir pour les mécanos. Lundi prochain, le barnum de la F1 devra faire encore mieux puisqu'après avoir visité l'Amérique Centrale, puis l'Amérique du Sud, il faudra partir pour l'Asie et le Moyen-Orient, où le Qatar accueillera un troisième GP en trois semaines, le 21 novembre. lire aussi Toute l'actualité de la F1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles