F1 - GP du Brésil : Verstappen, Pérez… Red Bull monte au créneau face à la polémique

Si Mercedes a remporté sa première course de la saison, Red Bull de son côté a vécu un Grand Prix bien différent. Alors que Sergio Pérez est à la lutte avec Charles Leclerc pour la deuxième place au classement des pilotes, Max Verstappen a refusé de laisser la place à son coéquipier. Sans réellement donner les raisons de ce choix, Christian Horner a tenté de mettre fin au début de polémique, affirmant que l’histoire était d’ores et déjà réglée.

Alors que Max Verstappen a été sacré champion du monde et que le championnat constructeur a également été remporté, Red Bull vise désormais le doublé au classement des pilotes. Sergio Pérez comptait cinq longueurs d’avance sur Charles Leclerc, troisième, avant le début du Grand Prix du Brésil, mais le Monégasque est désormais revenu à hauteur du Mexicain. En effet, le pilote Ferrari a terminé quatrième sur le circuit d’Interlagos, tandis que dans le même temps, Sergio Pérez a passé la ligne d’arrivée à la septième position. Juste derrière son coéquipier, Max Verstappen, qui a d’ailleurs refusé de lui laisser sa position en fin de course, ce qui lui aurait permis de rester devant Charles Leclerc au classement.

« Nous discutons de ces choses en interne »

À la radio, Christian Horner s’est même personnellement excusé auprès du Mexicain. Interrogé à ce sujet après la course, le patron de

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com