F1 - GP du Canada : Leclerc veut éviter une nouvelle catastrophe face à Verstappen

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir connu une terrible déconvenue à Monaco puis à Bakou, Charles Leclerc aborde le Grand Prix du Canada avec la ferme volonté de refaire une partie de son retard sur Max Verstappen. Un duel qui va encore nous tenir en haleine tandis que Lewis Hamilton devrait encore subir le marsouinage de sa Mercedes.

Ce week-end, le paddock a rendez-vous au Canada pour la neuvième manche du championnat du monde. Et c'est un petit évènement puisque ce Grand Prix emblématique fait son grand retour au calendrier après deux saisons d'absence à cause de la pandémie de Covid-19. Placé entre deux enchaînements en Europe, le GP du Canada va avoir une grande cette saison puisqu'il arrive notamment après une série de déception pour Charles Leclerc qui espère bien rebondir le plus rapidement possible et stopper la série de Red Bull qui a pris les dessus sur Ferrari depuis quelques semaines après des débuts compliqués. La course au titre sera donc l'enjeu majeur de ce Grand Prix.

Leclerc n'a plus le droit à l'erreur

Et pour cause, Ferrari n'a plus le droit à l'erreur. L'écurie italienne vient d'enchaîner une terrible série. Trahi par sa mécanique à Barcelone et à Bakou, Charles Leclerc a été victime d'un choix tactique très contestable de son écurie à Monaco. Sur les trois dernières courses, le Monégasque été idéalement placé pour en remporter deux. A la place, il n'a pris que 12 points correspondants à sa quatrième place dans les rues de la Principauté. Bien insuffisant pour rêver à son premier…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles