F1 - GP du Canada : Mercedes lâche une bombe pour Lewis Hamilton

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce dimanche, Lewis Hamilton a donc terminé 4ème du Grand Prix de Bakou. Mais en Azerbaïdjan, le pilote Mercedes a vécu un véritable calvaire. En effet, en raison des nombreux rebonds de sa monoplace, le Britannique a ressenti de terribles douleurs dans le dos. Hamilton a finalement tenu jusqu’au bout du Grand Prix, mais cela pourrait avoir de grosses répercussions à commencer par une absence pour la prochaine course au Canada.

Depuis le début de la saison, Lewis Hamilton est en grande difficulté. Ce dimanche, le pilote Mercedes a toutefois réussi à terminer 4ème du Grand Prix de Bakou, profitant des abandons de Charles Leclerc et Carlos Sainz Jr pour se classer derrière Max Verstappen, Sergio Pérez et George Russell. Mais en Azerbaïdjan, Hamilton a connu un véritable calvaire. Physiquement, le supplice a été terrible pour le septuple champion du monde. Avec les nombreux rebonds de sa F1, il a ressenti d’horribles douleurs dans le dos, à tel point qu’il a eu énormément de mal à sortir de sa monoplace à l’arrivée. Après la course, Lewis Hamilton est d’ailleurs revenu sur ce Grand Prix très éprouvant pour lui, avouant alors : « C’est la course la plus physique que je n’ai jamais eu de ma vie. Je n’avais jamais ressenti une telle douleur dans une voiture auparavant. Normalement, c’est seulement physique bien sûr sur les courses normales, mais celle-ci je devais serrer les dents et faire avec la douleur, j’avais des pointes de douleur en permanence. Mais je me disais de ne rien lâcher,…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles