F1 - GP du Canada - Romain Grosjean : «Il vaut mieux en rigoler»

L'Equipe.fr
L’Equipe
Romain Grosjean (Haas) a été trahi par son moteur Ferrari au tout début des qualifications samedi au Canada, et partira dernier sur la grille. Le Français a préféré ironiser sur sa nouvelle mésaventure.

F1 - GP du Canada - Romain Grosjean : «Il vaut mieux en rigoler»

Romain Grosjean (Haas) a été trahi par son moteur Ferrari au tout début des qualifications samedi au Canada, et partira dernier sur la grille. Le Français a préféré ironiser sur sa nouvelle mésaventure.

Romain Grosjean (Haas) a été trahi par son moteur Ferrari au tout début des qualifications samedi au Canada, et partira dernier sur la grille. Le Français a préféré ironiser sur sa nouvelle mésaventure. Romain Grosjean (Haas - 20e sur la grille), au micro de Canal+ Sport : «On ne sait pas encore ce qu'il s'est passé, tout ce que je peux vous dire c'est qu'il y avait beaucoup de fumée, comme vous avez pu le voir. Il y a un moment où il vaut mieux en rigoler, sinon on va tous se pendre. Bon, on en n'est pas jusque-là, mais c'est une série difficile. La course est demain (dimanche), on essaiera de dépasser quelques voitures. On a eu une alerte en EL3, après mon tour en hypertendres, il y a eu un petit problème avec la recharge de la batterie. On n'avait pas le temps de changer le moteur entre EL3 et les qualifs, donc on a essayé de changer toute la périphérie. C'est un circuit où on peut doubler, il peut se passer beaucoup de choses. Les pilotes qui vont partir en hypertendres vont souffrir. Ce n'est jamais idéal de partir 20e, mais on fera de notre mieux.» Vettel en pole à Montréal

À lire aussi