F1 - GP du Canada - Valtteri Bottas : «Ferrari a contrôlé la course»

L'Equipe.fr
L’Equipe
Deuxième derrière Sebastian Vettel à Montréal dimanche, Valtteri Bottas (Mercedes) a reconnu la supériorité de la monoplace italienne.

F1 - GP du Canada - Valtteri Bottas : «Ferrari a contrôlé la course»

Deuxième derrière Sebastian Vettel à Montréal dimanche, Valtteri Bottas (Mercedes) a reconnu la supériorité de la monoplace italienne.

Deuxième derrière Sebastian Vettel à Montréal dimanche, Valtteri Bottas (Mercedes) a reconnu la supériorité de la monoplace italienne. Valtteri Bottas (Mercedes - 2e) : «La Ferrari était plus rapide dès le premier tour, ils ont contrôlé la course. Je manquais de carburant à la fin, c'est pourquoi Verstappen a pu se rapprocher. Nous avons obtenu le maximum que nous pouvions espérer, je suis donc satisfait. Mais je ne suis pas content d'être derrière Vettel. Nous n'étions pas suffisamment rapides, tout simplement. Nous aurons une évolution moteur lors de la prochaine course, cela devrait mieux se passer.» Max Verstappen (Red Bull - 3e) : «C'était une bonne course. Nous sommes entrés très tôt aux stands car les hypertendres s'usaient, mais le rythme en supertendres était bon. Une seule seconde d'écart sur la ligne, c'est dommage. J'essaie toujours de faire le meilleur week-end possible, c'est ma motivation. Si j'agissais différemment à cause des commentaires, je ne ferais pas du bon travail.» Daniel Ricciardo (Red Bull - 4e) : «Je suis content de cette quatrième place. Avec cette qualifications en hypertendres, nous savions que nous pourrions être agressifs en début de course. La stratégie s'est plutôt bien passée. Je ne sais pas si Lewis a eu des problèmes, mais lui prendre des points, c'est une petite victoire.» Esteban Ocon (Force India - 9e), au micro de Canal+ : «J'ai pu résister aux Renault et je les ai doublées au premier tour, c'était top. On est rentrés (aux stands) au bon moment. J'allais ressortir devant, mais on a perdu du temps avec le jack derrière pour lever la voiture. C'est ce qui nous a coûté la course, clairement. Il faut qu'on regarde ce qui s'est passé pour ne pas que ça arrive à nouveau. Aujourd'hui ça nous coûte deux positions, donc c'est dommage. J'ai failli avoir Carlos Sainz à la fin, mais il manquait quelques tours.» Romain Grosjean (Haas - 12e), au micro de Canal+ : «C'est sûr que la performance est là ce week-end, je vous l'ai dit depuis les essais libres. Je me sentais bien dans la voiture. Maintenant, voilà, on a essayé une stratégie un peu différente des autres en restant longtemps en ultratendres, on avait un super bon rythme, la Force India ne pouvait pas me doubler, j'étais derrière les Renault, tout ça pendant près de 50 tours, c'était génial. Après on sort des stands et on se retrouve dans le trafic avec les drapeaux bleus...» 50e victoire de Vettel 

À lire aussi