F1 - GP d'Émilie-Romagne - Mercedes confirme sa domination lors des essais libres 2 à Imola

L'Equipe.fr
·2 min de lecture

Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont dominé ce vendredi à Imola la deuxième séance d'essais libres, que Max Verstappen a quittée après dix minutes sur panne mécanique. Le week-end de Mercedes à Imola commence de manière plus sereine et brillante que celui de Bahreïn, fin mars. L'écurie allemande est en effet la plus rapide vendredi après les deux premières séances d'essais libres. Et dans le clan Mercedes, c'est Valtteri Bottas qui a signé le meilleur chrono, en 1'16"564 lors des EL1, en 1'15"551 lors des EL2, en pneus mediums qui plus est durant la session de l'après-midi (le seul du top 10). Un début de week-end idéal pour le Finlandais, qui a battu son coéquipier Lewis Hamilton de dix millièmes seulement. lire aussi Les résultats des EL2 Max Verstappen n'a pas pu se mêler à la lutte pour les meilleurs temps car sa Red Bull l'a lâché après seulement dix minutes. Le Néerlandais a été contraint de stopper sa monoplace au bord de la piste et va manquer de roulage pour la suite du week-end. Son coéquipier, Sergio Perez, toujours dans sa phase de découverte de sa nouvelle voiture, a dû se contenter du sixième temps, à huit dixièmes de Bottas. Gasly troisième temps C'est la « petite soeur » de Red Bull qui a brillé lors de ces EL2, grâce à Pierre Gasly, auteur du troisième chrono à sept centièmes seulement de Bottas au volant de son AlphaTauri, qui joue à domicile à Imola. Son nouveau coéquipier Yuki Tsunoda est un peu plus loin, septième à 86 centièmes. L'autre écurie italienne du paddock, Ferrari, a également montré de belles choses, avec le quatrième temps de Carlos Sainz (+0"283) et le cinquième de Charles Leclerc (+0"820). Le Monégasque a malheureusement commis une petite erreur en fin de séance, avec de grandes conséquences puisque sa monoplace a heurté un mur de pneus.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Les autres membres du Top 10 de ces EL2 sont Lando Norris (McLaren, 8e), Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo, 9e) et Lance Stroll (Aston Martin, 10e). Les Alpine (Esteban Ocon 11e, Fernando Alonso 13e) et Sebastian Vettel (Aston Martin, 15e) n'en font pas partie.