F1 - GP d’Autriche : Après la victoire de Leclerc, Sainz ne digère pas le résultat

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Charles Leclerc s’est imposé ce dimanche lors du Grand Prix d’Autriche. Le Monégasque n’était plus monté sur le podium depuis le Grand Prix de Miami le 8 mai dernier. Son coéquipier, Carlos Sainz, a quant à lui était contraint d’abandonner et n’a pas pu cacher sa frustration à l’issue de la course.

Cela faisait longtemps que Charles Leclerc n’avait plus goûté à la victoire. Le Monégasque s’est imposé ce dimanche en Autriche, devant Max Verstappen et Lewis Hamilton. Le pilote Ferrari n’avait plus gagné depuis le GP d’Autralie il y a trois mois et n’était plus monté sur le podium depuis le Grand Prix de Miami, le 8 mai dernier. Un soulagement pour lui, qui contraste avec la situation de son coéquipier. Bien placé, Carlos Sainz a été contraint d’abandonner. Un problème de moteur a entraîné un départ de flamme sur sa voiture.

« Je suis un peu à court de mots »

« Il n’y a eu aucune alerte du moteur indiquant que cela allait se produire », a-t-il déclaré à l’issue de la course. « Je suis un peu à court de mots car, naturellement, c’est une grosse perte de points et de résultat pour l’équipe aujourd’hui. J’étais dans une côte et j’ai vu que la voiture commençait à prendre feu. Je voulais sortir de la voiture mais elle commençait à faire marche arrière sur la piste ! J’appelais les commissaires pour qu’ils viennent arrêter la voiture et éteindre l’incendie. »

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles