F1 - GP d’Autriche : Frayeur pour Leclerc, qui surpasse Verstappen sur les terres de Red Bull

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Malgré une grosse frayeur dans les derniers tours en raison d’un problème de pédale d’accélération, Charles Leclerc (Ferrari) a remporté le Grand Prix d’Autriche ce dimanche sur le circuit de Spielberg, devant Max Verstappen (Red Bull) et Lewis Hamilton (Mercedes). Carlos Sainz et Sergio Perez ont tous deux été contraints à l’abandon.

Après la qualification sprint de samedi, qui avait notamment vu une bataille musclée mais correcte entre les Ferrari, c’était un Grand Prix d’Autriche particulièrement attendu et plein de promesses qui se déroulait ce dimanche. Une course dans laquelle le leader du championnat du monde Max Verstappen (Red Bull) faisait office de favori, lui qui partait en pole position, juste devant les deux Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz.

Un départ mouvementé

Une fois les feux éteints sur la grille de départ, Verstappen réussissait son envol et conservait l’avantage sur Charles Leclerc au premier virage. Si les vingt monoplaces avaient toutes réussi à passer sans problème les trois premiers tournants, un premier accrochage intervenait au virage 4 : alors qu’il se faisait attaquer par l’extérieur par Sergio Perez, George Russell (Mercedes) n’a pas pu éviter la collision avec la roue arrière droite du Mexicain, dont la

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles