F1 - GP d’Azerbaïdjan : Après l'abandon de Leclerc, Verstappen savoure sa victoire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Ce dimanche, Red Bull a réalisé un coup de maître. Ainsi, Max Verstappen et Sergio Pérez ont respectivement terminé 1er et 2e du Grand Prix de Bakou. Le Néerlandais possède maintenant une avance de 34 points sur Charles Leclerc, victime d’un abandon sur le circuit de Bakou. Après sa victoire, Verstappen s’est confié sur le déroulement de la course…

On n'arrête plus Max Verstappen ! Le Néerlandais vient de remporter le GP d’Azerbaïdjan au terme d’une course folle. Il signe ainsi sa 25e victoire en carrière et conforte sa position au classement général. Red Bull a même réalisé un superbe doublé à Bakou en occupant les deux premières places du classement. Lors de cette course, les pilotes Mercedes se sont placés à la 3e et 4e place, tandis que Pierre Gasly a complété le top 5. Cette victoire s’est effectuée au détriment de Ferrari, qui a vu ses deux pilotes abandonner. Verstappen s'envole donc au classement général et compte 34 points d'avance sur le malheureux Charles Leclerc, qui occupe désormais la 3e position. « Les mots sont difficiles à trouver, ça fait mal, ça fait trois week-ends de suite. Ça fait mal, ouais. Je n’en sais rien, j’ai perdu la puissance, je ne sais pas ce qui s’est passé. Je suis juste allé voir les mécanos, je n'ai encore parlé à personne. Comment se relever de ça ? En gagnant la prochaine. La mentalité restera la même. À partir de demain je vais essayer d'effacer tout ce qui s'est passé, la motivation est toujours là mais là ça fait mal », a regretté

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles