F1/GP d’Azerbaïdjan : Leclerc domine les Red Bull et compte frapper fort contre Verstappen et Perez

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après avoir lutté avec Sergio Pérez lors des essais libres, Charles Leclerc a pris l’avantage ce samedi en signant sa sixième pole position de la saison à Bakou. Ce dimanche, le Monégasque partira donc devant les deux Red Bull dans ce Grand Prix d’Azerbaïdjan, avec l’espoir de rattraper son retard sur Max Verstappen au classement général après la désillusion connue en Principauté.

Depuis le début des essais libres à Bakou, Charles Leclerc et Sergio Pérez se livrent une grosse bataille. Alors que le Mexicain avait signé le meilleur temps lors de la première séance, le pilote Ferrari s’est distingué lors de la deuxième, avant de voir Sergio Perez reprendre le dessus lors des essais libres 3. Mais c’est bien le Monégasque qui a eu le dernier mot ce samedi en signant sa 6e pole position de la saison, avec un chrono en 1’41"359, devançant ainsi Sergio Pérez (+0"282) et son coéquipier de chez Red Bull Max Verstappen (+0"347). Le duel est clairement lancé entre Charles Leclerc et Sergio Pérez, qui partiront devant ce dimanche (13h) pour le Grand Prix d’Azerbaïdjan, tandis que Max Verstappen tentera pour sa part de ne pas être distancé afin de conserver son avance au classement général. Pour sa part, Pierre Gasly (AlphaTauri) a réalisé une belle séance de qualifications lui permettant de s’élancer depuis le sixième rang sur la grille de départ. De leur côté, les Mercedes doivent se contenter d’une cinquième et septième place, occupées respectivement par George Russell et Lewis

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles