F1 - GP d'Arabie saoudite - En Arabie Saoudite, Fernando Alonso et Esteban Ocon veulent assurer la 5e place des constructeurs pour Alpine

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après leur excellent résultat au Qatar et leur apparition parmi les étoiles à la soirée de gala du Ballon d'Or, Fernando Alonso et Esteban Ocon ne veulent pas se laisser griser. La cinquième place du Championnat constructeurs n'est pas encore assurée pour Alpine. Hormis le week-end hongrois (où Esteban Ocon s'était imposé début août), Alpine et ses deux pilotes sont en train de vivre les plus belles heures de leur année 2021. Il y a dix jours, l'écurie française réalisait son meilleur résultat d'ensemble depuis l'été avec la troisième place de Fernando Alonso (son premier podium en huit ans) et la cinquième d'Ocon, faisant le break (+ 25 points) face à Alpha Tauri, son rival pour la cinquième place du Championnat constructeurs. lire aussi Le classement du Championnat constructeurs Et lundi dernier, les deux pilotes ont été conviés à la soirée du Ballon d'Or, à Paris (dont la marque était partenaire), pour amener sur scène les trophées des principales catégories dont celle du meilleur joueur qui a consacré Lionel Messi pour la septième fois, un record. « C'était un super moment, sympa, a apprécié Ocon. J'ai été triste de ne pas partir avec le Ballon d'Or mais l'amener pour Messi était quelque chose à vivre une fois dans sa vie. Faire ça avec Fernando, c'était marrant et en prime je suis reparti avec un maillot de Kylian Mbappé ! » Fernando Alonso, grand fan du Real Madrid, a lui aussi souligné le « privilège » ressenti d'occuper un tel rôle pour cette soirée « très bien organisée. C'était une visite courte mais sympa. »

Après leur belle soirée qatarie et des célébrations plutôt calmes - « On a pris l'avion pour rentrer à la maison, ça faisait trois semaines qu'on était en déplacement », a résumé Alonso -, Alpine veut garder un état d'esprit similaire avant d'aborder les deux dernières courses de la saison à Jeddah ce week-end puis Abu Dhabi la semaine prochaine. « On doit être humbles et garder les pieds sur terre, a prévenu le double champion du monde. On doit garder le même objectif que d'habitude : viser la Q3 samedi et finir dans les points dimanche. » lire aussi Le classement des pilotes Alonso : « Il y a encore beaucoup d'inconnues » Mais ce week-end en Arabie saoudite est plus difficile à appréhender que d'habitude sur un tracé inédit assez spécifique avec sa longueur, sa vitesse moyenne et sa configuration en ville avec les rails de sécurité juste au bord de la piste. « Il y a encore beaucoup d'inconnues, a poursuivi Alonso avant les premiers tours de roues vendredi. Est-ce que le moteur sera vraiment sollicité ? Ou est-ce que les pneus seront le sujet du week-end ? » Ocon, lui, n'a pas hésité à décrire les choses de manière... directe ! « Ça m'a rappelé un peu Macao, certaines parties, a-t-il analysé. On va repousser les limites en termes de proximité avec les murs, à de telles vitesses. Il faudra avoir des couilles. » Mais attention de ne pas vouloir les « montrer » trop vite. « On doit construire la confiance au fil du week-end comme c'est le cas à Monaco et à Bakou, poursuit le Français. Il faut savoir aussi progresser avec le circuit (qui deviendra plus rapide avec les dépôts de gomme successifs). On ne peut pas être à fond dès les premiers essais libres. D'ailleurs si on est trop agressifs au début, on peut perdre la confiance et la vitesse. » L'avance sur Alpha Tauri au Championnat devrait permettre aux deux pilotes Alpine d'aborder le rendez-vous saoudien sans le risque de vouloir trop en faire. « C'est important 25 points, a reconnu Ocon. Même s'ils (les Alpha Tauri) seront rapides sur les deux dernières courses et qu'on devra marquer des points, on se sent un peu plus en sécurité. » Il faudra bien ça pour pouvoir se lâcher sur l'étroit serpent saoudien à près de 250 km/h de moyenne.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles