F1 - GP d'Arabie saoudite - Lewis Hamilton et Max Verstappen au coude à coude lors des premiers essais libres du GP d'Arabie saoudite

·2 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Les deux candidats au titre mondial ont marqué leur territoire dès les premiers tours de roues sur le nouveau circuit de Djeddah. Lewis Hamilton a devancé Max Verstappen de seulement cinq centièmes lors des premiers essais libres du Grand Prix d'Arabie saoudite. La découverte d'un nouveau tracé sur la corniche de Djeddah n'a pas changé la hiérarchie habituelle lors des premiers essais libres du Grand Prix d'Arabie saoudite ce vendredi. Lewis Hamilton a réalisé le meilleur temps au volant de sa Mercedes en 1'29''786. Et Max Verstappen, actuel leader du Championnat (huit points devant l'Anglais) a pris la deuxième place en fin de séance à seulement 56 millièmes de son rival. lire aussi Résultats de la 1re séance d'essais libres du GP d'Arabie saoudite Valtteri Bottas, qui a manifesté avec enthousiasme son plaisir de rouler sur cette piste, se classe troisième à 0''223. Et Sergio Perez ? Il a déçu en ne faisant pas mieux que le onzième temps à plus d'une seconde de ses adversaires. Gasly à l'aise Pierre Gasly (Alpha Tauri) s'est montré, lui, déjà à l'aise avec le quatrième temps juste devant Antonio Giovinazzi (Alfa Romeo), tous deux autour de la demi-seconde du leader. Les Ferrari de Carlos Sainz et Charles Leclerc prennent dans cet ordre les sixième et septième places devant Daniel Ricciardo. Fernando Alonso (en pneus durs) et Sebastian Vettel ferment le top 10. Esteban Ocon prend la douzième place, en durs, comme son coéquipier chez Alpine. lire aussi Les six derniers duels les plus serrés au Championnat Même si elle n'a été marquée par un incident majeur, cette première séance a aussi montré toute la difficulté de se « cacher » pour les voitures qui ne sont pas dans un tour lancé. Il n'y a quasiment aucun endroit où se mettre en totale sécurité et avec la certitude de ne pas gêner une voiture rapide tout au long des 6 km de cette piste ultra-rapide et dépourvue de dégagements. Cela risque de poser problème samedi en qualification, notamment lors de Q1 avec vingt voitures en piste au même moment. lire aussi Un circuit de gladiateurs En attendant, la deuxième séance d'essais libres devrait donner une idée plus précise des forces en présence puisqu'elle va se dérouler au même horaire que la qualification et la course, dimanche, dans la nuit saoudienne.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles