F1 - GP d'Autriche - Coronavirus : 10 000 tests pour le premier GP en Autriche

L'Equipe.fr
L’Equipe

La F 1 prépare la reprise du Championnat, programmée en Autriche le 5 juillet, avec grande prudence. Chaque jour, une cinquantaine de personnes seront testées. Pour éviter toute propagation du Covid-19, la F 1 et la FIA prennent toutes les précautions pour faire revenir dans le paddock trois Championnats (F 2 et F 3 seront également au Red Bull Ring pour la reprise le 5 juillet). lire aussi Toute l'actu de la F 1 Un laboratoire a été missionné pour effectuer une cinquantaine de tests par jour sur les personnels d'une vingtaine de stations disséminées dans le paddock afin de respecter les bulles. Et pas moins de 10 000 tests PCR, du laboratoire allemand Eurofins, ont été acheminés sur la piste autrichienne. « Toutes les personnes qui travaillent sur la piste, environ 3 000 dans la zone rouge, ne pourront pénétrer dans leur zone de travail qu'avec un résultat négatif de moins de quatre jours, explique Siegfried Schnabl d'Eurofins à l'agence APA. Nous serons une cinquantaine à pratiquer, au hasard, des tests. Tous les cinq jours, tout le monde sera passé. » Les résultats seront connus entre 16 et 24 heures mais l'anonymat restera. L'idée est de préserver le paddock de la F 1 et la tenue du Championnat d'une épidémie comme celle déclenchée lors du tournoi de tennis de l'Adria Tour.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

À lire aussi