F1 - GP d'Azerbaïdjan - Esteban Ocon : « Beaucoup de choses peuvent se passer jusqu'au dernier tour »

·1 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Avant le Grand Prix d'Azerbaïdjan ce week-end, Esteban Ocon (Alpine) et Pierre Gasly (AlphaTauri) ont fait part de leurs attentes et ambitions à Bakou, jeudi en conférence de presse. Esteban Ocon (Alpine) : « Depuis Monaco, nous avons travaillé sur les problèmes rencontrés avec la voiture. Au niveau de l'équilibre, ce n'était pas parfait, concernant les pneus non plus. Cela devrait mieux se passer ici. Le tracé est différent de Monaco, cela ressemble à Monza avec les longues lignes droites, donc nos performances devraient se rapprocher de ce que nous avons connu à Portimao et Barcelone. Je n'ai pas souvent été au bon endroit au bon moment sur ce circuit. La chance a son rôle à jouer à Bakou et il faut être présent jusqu'au dernier tour car beaucoup de choses peuvent se passer. » lire aussi Le classement des pilotes Pierre Gasly (AlphaTauri) : « Sur ce circuit, la qualification est moins importante qu'à Monaco, car on peut vraiment dépasser durant la course. Certes, c'est toujours mieux de partir devant, mais on aborde la course avec un état d'esprit différent par rapport à Monaco. Il faudra se méfier du vent, car il peut rendre les voitures très difficiles à contrôler. Rien qu'en faisant le tour du circuit à pied, on s'en est rendu compte. Il y a comme des couloirs de vent qui se créent. Et il faut faire très attention, car si vous arrivez avec 15 km/h de plus au premier virage, ça peut faire une grande différence. Et peu importent les repères que vous avez pris, ils peuvent changer d'un tour à l'autre, en fonction d'une rafale. » lire aussi Calendrier/résultats de la saison de F1

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles