F1 - GP d'Inde Grosjean doit regarder vers l'avant

L’équipe
F1 - GP d'Inde Grosjean doit regarder vers l'avant
.

Afficher la photo

Romain Grosjean espère faire parler de lui, en bien cette fois, lors des quatre dernières courses. (L'Equipe)

Pour son patron chez Lotus Eric Boullier, Romain Grosjean doit «laisser (ses récents déboires) derrière lui» et se concentrer sur les quatre dernières courses de la saison.A l'aube de la dernière ligne droite, ce n'est plus le moment de se retourner vers l'arrière. Tel est le message adressé par Eric Boullier à son pilote Romain Grosjean, à une semaine du prochain rendez-vous en d'Inde, à New Delhi. Coupable de deux grosses erreurs cette saison aux départs des Grands Prix du Japon et surtout de Belgique, qui lui avait même valu une suspension ferme pour une course, le Français doit à présent faire table rase du passé, selon son patron chez Lotus. «Il est vraiment temps pour nous de tirer un trait et d'avancer, a annoncé Boullier sur le site officiel de son écurie. Mais, plus important encore, il est temps pour Romain de laisser tout cela derrière lui. Malgré une forte pression, il a mené une course à la fois bonne et propre en Corée. Je crois sincèrement qu'il comprend maintenant ce qu'il doit faire pour éviter les problèmes dans l'avenir».
Actuel huitième du Championnat, grâce notamment à ses trois podiums à Bahreïn, au Canada et en Hongrie, Grosjean a encore le temps de se rattraper lors du dernier mois de compétition. «L'objectif de Romain pour la fin de la saison est clair, construire sur la base de ce qu'il a accompli lors de la dernière course, a expliqué Boullier, et aider l'équipe à amasser le plus de points possible sur les quatre prochaines épreuves». L'intéressé se dit lui-même conscient des progrès qu'il doit effectuer pour faire oublier ces deux incidents et pour ramener le calme autour de lui. Car tandis que d'autres pilotes, comme Mark Webber, commencent à s'agacer de son comportement, le champion 2012 de GP2 ne demande qu'une chose : rentrer dans le rang.
«J'étais un peu nerveux départ à Yeongam parce qu'il y avait beaucoup de pression, confiait-il après le Grand Prix de Corée du Sud. L'équipe et moi-même avons beaucoup travailelr pour essayer de comprendre certaines petites choses et ça m'a certainement aidé, poursuivait-il. Je suis mon pire ennemi parfois, cette saison, mais nous espérons mettre mainenant tout ça derrière nous et aller de l'avant».

Afficher les commentaires (2)
  • Vagabond arrive à destination

    Vagabond arrive à destination

    CONTRAIREMENT à sa dernière sortie, à Cabourg, le 15 juillet, où il se classait deuxième, VAGABOND D’ECHAL (n°6) aura cette fois-ci l’avantage de s’élancer avec vingt cinq mètres d’avance. L’élève... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 17 minutes
  • Le nouveau départ d'Aurier

    Le nouveau départ d'Aurier

    Un doublé et un trophée d'homme du match. La saison commence mieux qu'elle ne s'était terminée pour Serge Aurier. Le latéral droit du PSG avait été arrêté le 30 mai par la police après un contrôle... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 17 minutes
  • Pour les Bleuets, le plus dur commence

    Pour les Bleuets, le plus dur commence

    Ils ont fait mieux que leurs aînés. Deux semaines après l'échec tricolore en finale contre le Portugal (1-0 a.p.), les Bleuets ont remporté dimanche face à l'Italie (4-0) l'Euro des moins de... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 17 minutes
  • Serginho arrive, Hérelle s'en va

    Serginho arrive, Hérelle s'en va

    APRÈS DEUX JOURS de repos consécutif à son (premier) succès (2-0) samedi face à Boulogne-sur-Mer, futur adversaire en National, l'US Créteil-Lusitanos reprend le chemin de... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 17 minutes
  • A Biscarrosse, on surfe en amoureux

    A Biscarrosse, on surfe en amoureux

    Biscarrosse est la capitale de l'hydravion. Et maintenant du surf tandem. Un jeune couple de surfeurs du cru, Clément Cetran et Dhélia Birou, est devenu ce week-end champion du monde de la... … Suite »

    LeParisien.fr - il y a 17 minutes