F1 - Les gardes du corps interdits de grille en Formule 1

·1 min de lecture

À la suite du comportement agressif des gardes du corps de la rappeuse Megan Thee Stallion lors du GP des États-Unis, la F1 ne veut plus de « body guard » sur ses grilles de départ. La Formule 1 ne veut plus de gardes du corps sur sa grille de départ. Et ce suite à l'incident entre les « protecteurs » de la rappeuse Megan Thee Stallion et l'ancien pilote Martin Brundle, qui était en charge des interviews pour le compte de Sky Television au départ du GP des États-Unis, le week-end dernier. Alors qu'elle répondait à ses questions, les gardes du corps de la rappeuse ont repoussé brutalement Brundle, lui expliquant qu'il ne pouvait interviewer la star. La grille de départ étant jugée suffisamment sécurisée, la F1 ne souhaite plus voir les stars et autres VIP se faire accompagner d'officiers de sécurité privés. Libre ensuite aux personnalités de répondre ou non aux journalistes accrédités sur la grille de départ des Grands Prix.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles