F1 - GP de Grande-Bretagne - EL3 - Lewis Hamilton reprend la main lors de la 3e séance d'essais libres à Silverstone

L'Equipe.fr
L’Equipe
Lewis Hamilton (Mercedes) s'est approché de son record du tour pour dominer la dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne samedi, lors d'une matinée marquée par le crash de Brendon Hartley (Toro Rosso).

F1 - GP de Grande-Bretagne - EL3 - Lewis Hamilton reprend la main lors de la 3e séance d'essais libres à Silverstone

Lewis Hamilton (Mercedes) s'est approché de son record du tour pour dominer la dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne samedi, lors d'une matinée marquée par le crash de Brendon Hartley (Toro Rosso).

Lewis Hamilton (Mercedes) s'est approché de son record du tour pour dominer la dernière séance d'essais libres du Grand Prix de Grande-Bretagne samedi, lors d'une matinée marquée par le crash de Brendon Hartley (Toro Rosso). La dernière séance d'essais libres du GP de Grande-Bretagne, samedi, a débuté par un grand frisson. Victime d'un problème de suspension, Brendon Hartley (Toro Rosso) a en effet été victime d'un crash impressionnant, sa monoplace ayant été balancée à pleine vitesse dans les barrières. Heureusement, le pilote néo-zélandais a vite repris ses esprits et a quitté son véhicule sain et sauf. Par mesure de précaution, Toro Rosso a choisi de ne plus faire sortir le pilote français Pierre Gasly, qui n'a donc pu se tester à deux heures des qualifs. En revanche, tout baigne pour Lewis Hamilton (Mercedes), qui après avoir dominé les EL1, s'est approché de son propre record du tour à Silverstone, avec un chrono de 1'26''722. Tous les autres pilotes, dont Valtteri Bottas (+0''642) sont relégués à plus d'une demi-seconde, hormis Kimi Räikkönen (Ferrari), qui s'est montré particulièrement à l'aise sur la piste britannique. Après avoir un temps possédé le temps de référence, il se contente finalement d'un chrono à peine inférieur à celui de son rival (+0''093). Les résultats complets des EL3 Une autre écurie, plus inattendue, s'est illustrée ce samedi. Avec un joli septième temps (1'28''146), Charles Lecerc a prouvé la compétitivité de leur écurie suisse, tout comme Marcus Ericsson, dixième. La Sauber du Monégasque n'est ainsi devancée que par la triplette Mercedes/Ferrari/Red Bull, Verstappen et Ricciardo s'installant aux 5e et 6e rangs de la séance (+1''290 et +1''296). Vettel, dominateur lors des EL2, est lui quatrième (+1''129).

À lire aussi