F1 - GP de Grande-Bretagne - Les gagnants et les perdants de la « course sprint » du GP de Grande-Bretagne

·4 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Arrivé en tête de la course sprint, Max Verstappen partira en pole position dimanche lors du GP de Grande-Bretagne. Derrière lui, d'autres pilotes, comme Fernando Alonso, ont réussi à se mettre en valeur et à gagner des places sur la grille. Bilan des gagnants et des perdants du sprint de samedi. Les gagnants Max Verstappen Deuxième sur la grille de départ derrière Lewis Hamilton, Max Verstappen a réalisé un formidable départ. Le Néerlandais était tellement à bloc que des flammes s'échappaient de ses freins alors qu'il attendait l'extinction des feux. Quelques secondes plus tard, il s'est envolé et est passé devant le Britannique dès le départ de la course. D'abord chassé par un Hamilton en furie, Verstappen a peu à peu creusé l'écart. Son équipe lui demandera même de ralentir lors des derniers tours pour ménager sa monture. Le leader du championnat partira donc en pole dimanche, pour la 5e fois de la saison. lire aussi Max Verstappen : « C'était plutôt fun avec Hamilton dans le premier tour » Fernando Alonso L'Espagnol est le pilote qui a fait le plus grand bond au classement. 11e après la séance de qualification de vendredi, il partira finalement en 7e position sur la grille de départ. Il a d'abord pris un excellent départ, se défaisant facilement de Sebastian Vettel et de Carlos Sainz. Puis il a fait l'extérieur pour passer devant Sergio Perez et s'est ensuite attaqué aux McLaren. Au meilleur de la course, le double champion du monde a pointé à la 5e position. Même s'il a ensuite perdu un peu de terrain, doublé par Norris et Ricciardo, probablement pénalisé par ses pneus tendres usés. L'Espagnol a transformé ce sprint en démonstration. Esteban Ocon Les pilotes Alpine ont visiblement apprécié ce format inédit de qualification. Comme son coéquipier Alonso, Esteban Ocon est remonté au classement : il a gagné trois places. Parti 13e samedi après-midi, il sera 10e au départ dimanche. Certes moins impressionnant que l'Espagnol, Ocon fait partie des gagnants de l'après-midi. Les grands perdants Sergio Perez Le Mexicain n'a pas mâché ses mots après ce sprint : il a vécu « la plus mauvaise course de [sa] carrière ». Parti 5e, le pilote à Red Bull a ensuite dégringolé. Il est parti en tête à queue au 5e tour, est sorti de la piste mais a miraculeusement réussi à ne pas taper le mur. Après avoir bataillé dans le gazon, il est revenu en piste très vite, sans trop regarder d'ailleurs si d'autres pilotes arrivaient lancés au même moment. Mais Sergio Perez est ressorti peu après. En queue de peloton, il a finalement abandonné pour limiter les dégâts. Il partira dimanche du fond de la grille. Carlos Sainz Le pilote Ferrari ne passe pas un très bon week-end à Silverstone. Déjà peu en vue vendredi lors de la qualification (9e), il a encore perdu des places samedi après-midi et partira 11e sur la grille. L'Espagnol a d'abord pris un mauvais départ puis il a perdu son duel roue contre roue avec George Russell. A-t-il été poussé dehors par le Britannique ? Toujours est-il qu'à la fin du premier tour, Carlos Sainz s'est retrouvé 19e. Il a réussi à remonter mais le bilan n'est pas bon. Ceux qui ont perdu un peu Lewis Hamilton Chez lui, devant son public, le champion du monde en titre a manqué son départ. Max Verstappen lui est tout de suite passé devant. Mais preuve que le Britannique s'est raté : derrière lui sur la grille, Valtteri Bottas s'est considérablement rapproché de son coéquipier en quelques secondes. Alors deuxième, Lewis Hamilton s'est alors lancé à la chasse au Néerlandais et a tenté des attaques à chaque virage du premier tour. Mais trop tard, tout s'est en fait joué sur le départ. George Russell Parti 8e, George Russell sera 9e dimanche après-midi à Silverstone. Le pilote Williams a certes perdu une place, mais il continue d'impressionner, même si son duel avec Carlos Sainz peut susciter quelques critiques (les commissaires vont d'ailleurs s'y pencher). Arrivé 11e du GP d'Autriche, il espère cette fois enfin inscrire ses premiers points.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles