F1 - GP de Grande-Bretagne - Lewis Hamilton arrache la victoire lors du GP de Grande-Bretagne devant Charles Leclerc

·3 min de lecture

Lewis Hamilton a arraché la victoire du Grand Prix de Grande-Bretagne en doublant Charles Leclerc à deux tours de l'arrivée d'une course marquée par le crash de Max Verstappen dès le premier tour, dimanche. Son 8e GP de Grande-Bretagne et son 99e GP en carrière. Lewis Hamilton est redevenu prophète en son pays. Privé de victoire depuis le Grand Prix d'Espagne, le pilote Mercedes a su se montrer plus fort que les éléments pour remporter une huitième victoire à Silverstone dimanche. Il met ainsi fin à la série de cinq victoires consécutives de Red Bull et en profite pour reprendre 25 points à Max Verstappen au classement général. Parti en pole position, le Néerlandais n'a jamais vu la fin du premier tour. La faute à une défense très agressive sur Hamilton qui avait pris un meilleur départ et qui s'était à plusieurs reprises porté à sa hauteur. lire aussi Le film de la course Dans un virage où la Mercedes est passée à l'intérieur, les deux monoplaces se sont accrochées et sa Red Bull est allé heurter à pleine vitesse le mur de pneus pour un choc de 51G. Safety-car et drapeau rouge. Sorti groggy de sa monoplace et emmené à l'hôpital, il a assisté impuissant au succès de son rival. Mais celui-ci fut bien plus long à se dessiner que prévu. Car un invité surprise est venu jouer les trouble-fêtes. Charles Leclerc a profité de l'incident pour prendre la tête du Grand Prix et est parvenu à la garder au deuxième départ face à l'idole locale. lire aussi Le crash Verstappen-Hamilton décrypté Dans les secondes qui ont suivi, Hamilton était jugé responsable de l'accident par les commissaires de course et écopait d'une pénalité de dix secondes. Malgré une longue période de doute en raison de coupures moteurs répétées sur sa Ferrari, Leclerc a gardé l'avantage sur le septuple champion du monde. Après les arrêts aux stands où le Britannique a purgé sa pénalité, Charles Leclerc menait toujours devant Valtteri Bottas, Lando Norris et Lewis Hamilton. Mais Hamilton était en mission. Débarrassé de Norris au 31e tour et de Bottas au 40e, il a affolé les chronos pour enchaîner les meilleurs tours en course.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

L'écart diminuait d'environ une seconde au tour et c'est au 49e tour qu'il est rentré dans la zone DRS (à moins d'une seconde de Leclerc). Un freinage raté et une sortie au large du Monégasque lui ont laissé la voie libre pour s'offrir une 99e victoire en carrière. Comme un message envoyé aux commissaires, c'est dans le virage fatal à Verstappen qu'Hamilton s'est défait de Norris et Leclerc. En passant à chaque fois à l'intérieur. Ce dimanche soir, il n'y a plus que huit points d'écart entre les deux leaders du Championnat du monde. lire aussi Le classement du Grand Prix Seule consolation pour le Néerlandais, Perez, en difficulté tout au long de la course après être parti de la voie des stands et seizième à l'arrivée, a effectué trois arrêts aux stands dont un dernier qui lui a permis d'aller chercher le meilleur tour en course et donc de priver Hamilton d'un point supplémentaire. Carlos Sainz a effectué une belle remontée pour finir sixième derrière les deux McLaren de Norris et Ricciardo. Côté français, Esteban Ocon est neuvième et Pierre Gasly, onzième. 99 Lewis Hamilton a remporté à Silverstone sa 8e victoire, ce qui lui permet de battre son record de succès en carrière. Le voilà désormais à 99. Le 1er août, en Hongrie, le Britannique a l'occasion de culminer à 100 victoires. lire aussi Le classement constructeurs

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles