F1 - GP de Grande-Bretagne - Lewis Hamilton évoque la «tactique intéressante» de Ferrari pour l'empêcher de gagner

L'Equipe.fr
L’Equipe
Le clan Mercedes, à commencer par Lewis Hamilton, a pointé du doigt le comportement des Ferrari à Silverstone. <i>«Soit c'est volontaire, soit c'est de l'incompétence»</i> , a lancé Toto Wolff.

F1 - GP de Grande-Bretagne - Lewis Hamilton évoque la «tactique intéressante» de Ferrari pour l'empêcher de gagner

Le clan Mercedes, à commencer par Lewis Hamilton, a pointé du doigt le comportement des Ferrari à Silverstone. «Soit c'est volontaire, soit c'est de l'incompétence» , a lancé Toto Wolff.

Le clan Mercedes, à commencer par Lewis Hamilton, a pointé du doigt le comportement des Ferrari à Silverstone. «Soit c'est volontaire, soit c'est de l'incompétence», a lancé Toto Wolff. Lors du Grand Prix de France, c'est Sebastian Vettel qui avait accroché Valtteri Bottas après le départ. Dimanche, à Silverstone, on a pris les mêmes écuries et on a recommencé, puisque Kimi Räikkönen a heurté Lewis Hamilton dans le troisième virage, renvoyant le poleman à la dernière place. Et évidemment, cela n'a pas plu au clan Mercedes. Sur le podium, Hamilton n'a pas manqué de le faire remarquer. «C'est une tactique intéressante de leur part (en regardant les pilotes Ferrari, ndlr), mais nous ferons tout notre possible pour les battre et nous améliorer lors des courses à venir.» Toto Wolff, le patron des Flèches d'Argent, a lui aussi tenu à souligner son agacement. «Au Castellet, nous nous sommes déjà fait sortir, c'est la deuxième fois, cela nous coûte beaucoup de points au championnat, s'est emporté le dirigeant autrichien au micro de Sky Sport. Comme le dit James Allison (directeur technique de Mercedes), c'est soit volontaire, soit de l'incompétence, à nous de choisir.» Malgré cet incident, Hamilton est remonté jusqu'au 2e rang. Bottas, un temps leader, a lui échoué à conserver la tête du Grand Prix : plombés par des gommes usées, il a fini 4e. Les deux Ferrari ont fini sur le podium.

À lire aussi