F1 - GP de Grande-Bretagne - Max Verstappen (Red Bull), vainqueur de la première « course sprint », partira en pole du GP de Grande-Bretagne

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Max Verstappen (Red Bull) a remporté samedi la première « qualification sprint » de l'histoire de la Formule 1 à Silverstone, en Grande-Bretagne. Il partira dimanche en pole position devant les Mercedes de Lewis Hamilton et Valterri Bottas. Pour une première, il y aura eu du spectacle. Surtout lors des premiers tours. La Formule 1 a inauguré samedi la première course de qualification sprint de son histoire. Dix-sept tours à couvrir pour connaître le poleman du Grand Prix de Grande-Bretagne. Dès le départ, Max Verstappen (Red Bull), freins avant gauche en feu, a pris un bien meilleur envol que Lewis Hamilton (Mercedes) et a viré en tête au premier virage. Après avoir résisté à la pression mise par le Britannique dans le premier tour, le leader du Championnat du monde a rapidement pris de l'avance et n'a plus jamais été inquiété durant les seize tours restants.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Un peu plus loin dans le peloton, Fernando Alonso, chaussé de pneus tendres, a réalisé l'action de la course. Parti de la onzième position, l'Espagnol s'est rapidement retrouvé cinquième après un dernier dépassement sur Lando Norris (McLaren) au terme du premier tour. Avec son Alpine, il a ensuite longtemps ralenti le pilote britannique puis Daniel Ricciardo. Au prix d'une belle résistance en fin de course, il a gardé Sebastian Vettel derrière lui pour finalement gagner quatre places sur la grille de départ. lire aussi Le film de la course sprint Le grand perdant de cette « course sprint » se nomme Sergio Perez. Cinquième au départ, le Mexicain est parti en tête à queue dès le cinquième tour. Après avoir évité de justesse le contact avec le mur, il est retourné en piste de manière hasardeuse entre les Haas de Mick Schumacher et Nikita Mazepin. Bloqué derrière Nicholas Latifi, la deuxième Red Bull a finalement abandonné à l'entame du dernier tour et partira donc dernier. Résultat, quinze places de perdues. Lui, l'homme de course, aura donc un énorme challenge à relever dimanche à partir de 16 heures.

Pour afficher ce contenu, vous devez mettre à jour vos paramètres de confidentialité.
Cliquez ici pour le faire.

Ils ne sont que quatre pilotes pour qui l'opération aura été neutre : Valtteri Bottas (troisième), Charles Leclerc (quatrième), Pierre Gasly (douzième) et Yuki Tsunoda (seizième). Comme son coéquipier, Esteban Ocon a été en réussite et termine cette qualification sprint trois rangs plus haut que là où il l'avait débutée. Il entamera le Grand Prix de la dixième place avec l'espoir de marquer des points. Des points, Max Verstappen en a empoché trois supplémentaires contre deux pour Hamilton et un pour Bottas. Au classement, le Néerlandais compte donc 185 points, soit 33 de plus que son rival (152). lire aussi Le classement de la qualification sprint

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles