F1 - GP de Hongrie : Après le nouveau fiasco de Mercedes, Hamilton est dépité

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après quatre podiums de rang, Lewis Hamilton espère forcément poursuivre sa série sur le Grand Prix de Hongrie. Mais ce ne sont pas les deux premières séances d’essais libres qui vont le rassurer. En difficulté, le pilote anglais est tombé à la 13ème place. Hamilton a déploré le niveau de sa monoplace et sait déjà que le week-end sera difficile.

Vainqueur à huit reprises du Grand Prix de Hongrie, Lewis Hamilton s’attend à une course beaucoup plus compliquée cette saison. Même s’il reste sur quatre podiums de suite, le pilote anglais est conscient des difficultés de Mercedes cette année. « Nous nous concentrons sur la Hongrie et sur un circuit très différent ; serré, sinueux et bosselé, presque à l’opposé du circuit où nous étions en France. Il est difficile de prédire comment nous nous en sortirons car nos attentes cette année n’ont pas toujours correspondu à la réalité, en ce qui concerne les pistes adaptées ou non à notre W13 », confiait Toto Wolff en marge de ce nouveau week-end de Grand Prix.

Lewis Hamilton a chuté aux EL2

Après un Grand Prix de France où il a terminé à la deuxième place, Lewis Hamilton savait pertinemment que les conditions ne seraient pas les mêmes en Hongrie. Et cela s’est vu lors des deux premières séances d’essais libres. D’abord 7ème, Hamilton est tombé à la 11ème place lors des EL2. Pas très rassurant avant de remonter en piste ce samedi après-midi… « Les changements de réglages avant les essais libres 2 ont rendu la W13 difficile à maîtriser, les deux…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles