F1 - GP de Hongrie : Charles Leclerc décrypte son calvaire

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après un Grand Prix de France remporté par Max Verstappen, la Formule 1 pose ses valises en Hongrie pour le treizième rendez-vous de la saison. Charles Leclerc, grand perdant du week-end dernier, espère briller sur le circuit du Hungaroring. Mais tout ne s'est pas passé comme prévu pour le Monégasque ce samedi, la faute à la pluie.

Les pilotes de Formule 1 ont rendez-vous sur le Hungaroring ce week-end à l'occasion du Grand Prix de Hongrie. La Scuderia Ferrari et Charles Leclerc ont à cœur de se rattraper après la désillusion vécue la semaine dernière au Grand Prix de France. Tout avait bien commencé ce vendredi lorsque Carlos Sainz avait remporté les EL1 et que Charles Leclerc s'était imposé durant les EL2. Ferrari avait pu démontrer toute sa rapidité sur une piste totalement sèche, mais ce samedi la pluie a fait son apparition et a changé la donne. L'écurie italienne s'est fait surprendre par un George Russell (Mercedes) des grands jours, qui a devancé les deux monoplaces italiennes durant la Q3. Interrogé ce samedi, le pilote monégasque est revenu sur ces qualifications.

« Ça n'a pas été une bonne journée »

Charles Leclerc aurait pu profiter des problèmes moteurs de son rival Max Verstappen (Red Bull) lors des qualifications du Grand Prix de Hongrie. Mais le pilote n'a pas pu confirmer le bon rythme qu'entretenait sa monoplace…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles