F1 - GP de Hongrie : Largué par Red Bull et Ferrari, Mercedes s’inquiète

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Après un début de saison très compliqué, Mercedes a relevé la tête avec en point d’orgue le Grand Prix de France et le podium de Lewis Hamilton et George Russell. Malgré tout, Toto Wolff reste méfiant par rapport aux performances de la monoplace allemande. Avant la Hongrie, le patron de Mercedes a rappelé l’écart qu’il y avait avec Red Bull et Ferrari.

Et revoilà Mercedes… Habitué à scruter la première place du classement des pilotes et bien évidemment des écuries, la formation allemande vit une saison 2022 beaucoup plus compliquée que les dernières. Avec les nouvelles règles instaurées par la FIA, Mercedes a été plombé. L’écurie allemande n’a pas réussi à s’adapter et cela s’est vu sur les premiers Grand Prix, surtout pour Lewis Hamilton. En grande difficulté, le septuple champion du monde aura mis un moment avant de prendre en main sa monoplace.

Lewis Hamilton et George Russell ont impressionné en France

Après la deuxième place de Lewis Hamilton et la troisième de George Russell, Toto Wolff n’avait pas caché sa joie, même s’il reste conscient que leur voiture est moins performante que Red Bull et Ferrari, les deux rivaux principaux : « Finir deuxième et troisième est formidable et nous avons marqué de solides points au championnat Et c’est encourageant que nous soyons en mesure de réaliser ces résultats dimanche. Mais la vérité est que si tout le monde termine là où il le devrait, nous aurions fini troisième et quatrième à la régulière ».

« L’écart avec les leaders sur un seul tour…

Lire gratuitement l’intégralité de cet article sur le10sport.com

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles