Sebastian Vettel en pole à Suzuka !

SUZUKA, JAPAN - OCTOBER 13: Sebastian Vettel of Germany driving the (5) Scuderia Ferrari SF90 on track during qualifying for the F1 Grand Prix of Japan at Suzuka Circuit on October 13, 2019 in Suzuka, Japan. (Photo by Mark Thompson/Getty Images)
SUZUKA, JAPAN - OCTOBER 13: Sebastian Vettel of Germany driving the (5) Scuderia Ferrari SF90 on track during qualifying for the F1 Grand Prix of Japan at Suzuka Circuit on October 13, 2019 in Suzuka, Japan. (Photo by Mark Thompson/Getty Images)

FORMULE 1 - L’Allemand Sebastian Vettel s’est adjugé la 57e pole position de sa carrière ce dimanche matin à Suzuka. Les Ferrari trustent même la première ligne avec la deuxième place de Charles Leclerc.

Le vent a fait voler bien des certitudes ce dimanche à Suzuka. Reportée en raison du passage du typhon Hagibis samedi, la séance de qualification, disputée quelques heures avant la course (départ à 7h10), a accouché d’une surprise avec une première ligne 100% Ferrari, alors que Mercedes avait plutôt dominé les débats depuis le début du week-end. Auteur des deux meilleurs temps du jour (et d’un nouveau record de la piste), Sebastian Vettel décroche une pole position méritée, la 57e de sa carrière et la 5e au Japon, mais seulement sa 2e de la saison après le GP du Canada.

Faire défiler pour accéder au contenu
Annonce

Après une Q1 marquée par les sorties précoces et spectaculaires de Robert Kubica, puis Kevin Magnussen au même endroit du circuit, les rafales qui ont soufflé ce dimanche matin sur le circuit nippon ont joué un rôle jusqu’au bout, empêchant probablement les Mercedes de profiter à plein de leur avantage aérodynamique. Dans ces conditions particulières, les Ferrari ont superbement tiré leur épingle du jeu, montrant de belles dispositions en début de séance, avant de véritablement lâcher les chevaux en Q3.

Hamilton discret, Renault dans les choux

Personne n’a alors pu faire mieux que Charles Leclerc et surtout que Sebastian Vettel, impérial comme à ses plus belles heures sur le tourniquet du Kansai. Après avoir signé un temps canon dès son premier essai en Q3, l’Allemand a enfoncé le clou à sa deuxième tentative, repoussant le Monégasque à 1 dixième et les Mercedes à plus de 2 dixièmes. Pour 9 millièmes de seconde, Valtteri Bottas prend d’ailleurs le meilleur sur son quintuple champion du monde de coéquipier, peu en verve ce samedi matin. Juste derrière sur la 3e ligne, les deux Red Bull ont fait encore plus fort dans le mimétisme, Verstappen et Albon signant exactement le même temps !

Hamilton et les Mercedes se réservent-ils pour la course, ou les leaders du Championnat du monde sont-ils tout simplement un cran en dessous des Ferrari ? Réponse à partir de 7h10, heure française, ce dimanche. En attendant, on pourra aussi noter les jolies perfs des Français Pierre Gasly (9e) et Romain Grosjean (10e), tous deux présents en Q3 au contraire de leurs coéquipiers respectifs. L’écurie tricolore s’en est beaucoup moins bien sortie, puisque Renault occupera une bien triste 8e ligne sur la grille de départ. Daniel Ricciardo est en effet tombé dès la Q1, tandis que Nico Hülkenberg, victime d’un problème sur sa boîte de vitesses, n’a pu défendre complètement ses chances en Q2. Espérons que le vent tourne pour la marque au losange...


À lire aussi