F1 - GP de l'Eifel - GP de l'Eifel : les Mercedes dominent les essais libres 3 au Nürburgring

L'Equipe.fr
·3 min de lecture

Valtteri Bottas et Lewis Hamilton ont signé les meilleurs chronos de la troisième séance d'essais libres, samedi sur le Nürburgring, disputés sous le soleil mais dans le froid. Privés de roulage vendredi à cause du brouillard qui empêchait l'hélicoptère médical de décoller, les pilotes ont enfin pu tester leur monoplace sur le circuit du Nürburgring, samedi lors de la troisième séance d'essais libres. Le soleil enfin revenu sur l'Eifel, ils ont tenté de rattraper le retard accumulé, afin de régler leur voiture à la fois pour les qualifications (samedi 15h00) et la course (dimanche 14h10), et comprendre le comportement et la dégradation des pneus. Une tâche complexe, effectuée sur une piste très fraîche (autour des 15°C) avec une température extérieure inférieure à 10°C. Une séance à laquelle n'a pas participé Lance Stroll. Annoncé malade par son écurie Racing Point, le Canadien n'a pas pris le volant de sa monoplace. « Lance Stroll ne se sent pas bien ce matin et il ne participera donc pas aux EL3, a écrit l'équipe. Son état sera évalué après la séance pour savoir s'il est apte à piloter, et c'est à ce moment que l'équipe confirmera ses plans pour les qualifications. » Une déclaration qui laisse à penser que Stroll n'est pas atteint par le Covid-19.

Si jamais le Canadien ne pouvait pas rouler cet après-midi, il pourrait être remplacé par Nico Hülkenberg, présent sur le circuit car il doit officier comme consultant TV dimanche et qui avait déjà remplacé Sergio Perez à Silverstone plus tôt dans la saison, voire Stoffel Vandoorne, un des pilotes réserve de Mercedes. Sur la piste, c'est d'ailleurs une monoplace de l'écurie allemande, celle de Valtteri Bottas, le spécialiste des essais libres cette saison, qui a obtenu le meilleur temps, en 1'26"225. Le Finlandais a devancé, sans grande surprise, son coéquipier Lewis Hamilton, de 13 centièmes. Les Ferrari ont été étonnamment assez performantes, avec le troisième temps de Charles Leclerc (+0"45), et le cinquième de Sebastian Vettel (+0"81). Les deux monoplaces italiennes encadrent la Red Bull de Max Verstappen (+0"67). La suite du top 10 est composée de Lando Norris (McLaren - +0"94), Sergio Perez (Racing Point - +1"02), Daniel Ricciardo (Renault - +1"16), Alex Albon (Red Bull - +1"22) et Pierre Gasly (AlphaTauri - +1"30). Plusieurs pilotes se sont plaints, assez logiquement étant donné la basse température, du manque de grip de leur voiture, mais seulement deux tête-à-queue, pour Vettel et Latifi, sont à signaler. lire aussi GP de l'Eifel : quand la météo perturbe le travail des écuries