F1 - GP du Mexique - Max Verstappen, vainqueur au Mexique, accentue son avance au championnat du monde

  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
·3 min de lecture
Dans cet article:
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.
  • Oops !
    Une erreur est survenue.
    Veuillez réessayer plus tard.

Max Verstappen (Red Bull) n'a jamais été inquiété dans ce Grand Prix, dont il avait pris la tête dès le premier virage. Lewis Hamilton (Mercedes), 2e, se fait distancer au classement. Dans ce Grand Prix du Mexique tout s'est joué au premier tour. Ou plus précisément au premier virage. Lorsque Max Verstappen, bien aidé par l'aspiration de Valtteri Bottas, s'est porté à hauteur des deux Mercedes. Car Lewis Hamilton, mieux parti que son coéquipier, s'est rapidement retrouvé à sa hauteur et n'a pu profiter de cette aspiration précieuse. Dans un duel à trois, le Néerlandais est passé par l'extérieur et, grâce à un freinage tardif, a pris le meilleur sur les Flèches d'Argent pour virer en tête. La course venait de se jouer.

Car, dans la foulée, Bottas partait en tête-à-queue à la suite d'un contact avec Daniel Ricciardo. Plus loin dans le peloton, un accrochage impliquant Yuki Tsunoda, Mick Schumacher et Esteban Ocon en victime collatérale a laissé les deux premiers à l'arrêt sur le bord de la piste provoquant la sortie de la voiture de sécurité. En accélérant dès le dernier virage, Verstappen s'est protégé de l'aspiration d'Hamilton et a inlassablement augmenté son avance tour après tour. À deux contre un, Red Bull a décalé la stratégie de Sergio Perez pour que le Mexicain vienne priver le Britannique de la deuxième place. lire aussi Le film de la course Malgré dix tours dans les échappements de la Mercedes et l'aide du DRS, le Mexicain n'a pu offrir à ses supporters un dépassement de grande classe. Il devient tout de même le premier pilote local à grimper sur le podium du Grand Prix du Mexique. Loin de ces considérations, Bottas vivait un calvaire derrière Ricciardo qu'il n'est jamais parvenu à doubler après avoir été coincé derrière la McLaren pendant toute la course. Il a multiplié les arrêts aux stands dans les derniers tours pour récupérer le meilleur tour en course afin d'enlever un point à Verstappen. Mais le Néerlandais en compte désormais 19 d'avance sur Hamilton au Championnat du monde. lire aussi Le classement général du championnat du monde des pilotes Ferrari dans le top 3 Loin de la bataille pour le podium, Pierre Gasly a vécu une course tout aussi tranquille que celle de Verstappen pour finir à une très belle quatrième place devant les Ferrari de Charles Leclerc et Carlos Sainz. Ce double résultat, comparé au point de la dixième place pris par Lando Norris, permet à l'écurie italienne de prendre la troisième place au classement constructeur devant McLaren. Un classement qui a également vu un resserrement en tête puisque Red Bull ne compte plus qu'un point de retard sur Mercedes alors qu'Hamilton n'a cessé de constater le rythme trop rapide des monoplaces autrichiennes.

Notre objectif est de créer un endroit sûr et engageant pour que les utilisateurs communiquent entre eux en fonction de leurs centres d’intérêt et de leurs passions. Afin d'améliorer l’expérience dans notre communauté, nous suspendons temporairement les commentaires d'articles